Opinions & Humeurs: La fascinante psyché des touristes

· · Commenter

Lorsque j’étais guide-accompagnateur, les touristes avaient essentiellement tous le même comportement, les mêmes attentes plutôt faciles à combler. Le point fort d’un voyage en Ontario, par exemple, était de voir les chutes Niagara: 2 minutes et hop, on repart, tout le monde heureux. Une autre fois, étant à Charlottetown la veille de la traversée par bateau aux Îles-de-la-Madeleine avec mon groupe, en reconfirmant le tout pour le lendemain, je m’aperçois que mon agence de voyages s’était trompée de jour de traversée... À l’aide de 2 bouteilles de rhum (et de mon charme, évidemment!), j’ai convaincu le soir même les 44 passagers de visiter plutôt la Nouvelle-Écosse au lieu des Îles. Tout le monde heureux au retour, aucune plainte!  Aujourd’hui ce serait impensable.

Vos visiteurs ont beaucoup voyagé par rapport à cette époque. Ils ont «du millage» comme on dit. Un p’tit verre ne suffit plus à faire pardonner ses erreurs. Les visiteurs d’autrefois avaient le sentiment de toujours découvrir quelque chose. Aujourd'hui, ils ont plutôt la peur de rater quelque chose... C’est le syndrome de la checklist et des palmarès.  Mais surtout on a appris, comme touristes nous-mêmes, à exprimer ses véritables besoins et attentes et non pas se conformer nécessairement à la masse... Mais j’observe toujours une vérité commune avec cette époque: les gens en voyage apportent avec eux leur condition psychologique qu’ils ont à la maison: heureux, malheureux, dépressif, jaloux, mélancolique... Il n'y a rien de pire qu’un client malheureux dans sa vie normale, car il ne supporte pas le bonheur des autres en voyage. Vous ne le satisferez jamais. J’ai toujours enseigné que le client n’a pas toujours raison, qu’il y a une limite à vouloir satisfaire un visiteur, en grande partie à cause, justement, de ce type de personne.

Ceci étant dit, pour comprendre la psyché humaine afin que vous puissiez mettre en place des facteurs pouvant satisfaire vos visiteurs et vous-mêmes en vacances, prenez le temps d’écouter Daniel Kahneman, prix nobel d’économie et grand psychologue dans cette conférence TED sur le bonheur, incluant le tourisme.

Si je comprends bien, le secret du bonheur touristique repose dans l’équilibre entre le carpe diem (le «experiencing-self» : on profite de chaque moment présent durant le voyage, on relaxe) et le «remembering-self» qui lui se satisfait uniquement des moments forts, des pics du voyage et en quête de tout ce qu’il y a à faire. C’est principalement la fin du séjour qui marque le plus, dans leur cas...

Il y a des gens qui sont soit tout l’un, soit tout l’autre, et d’autres plus équilibrés. Réussir ses vacances ou celles de ses clients consiste à tenter de faire le contraire de notre dominante naturelle (carpe diem ou émotions fortes).

En ce qui me concerne, je viens de dire à ma blonde, qui est brune, que lors de nos prochaines vacances, il va y avoir beaucoup plus de pics. 


Chronique : Opinions & Humeurs, Jean-Michel Perron

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations