Opinions & Humeurs: Australie: Apprendre des autres

International · · Commenter

 

Ça fait des années que le leadership touristique en Australie performe comme une horloge suisse. S’inspirer de leurs stratégies, de leur maîtrise parfaite sur les connaissances des clientèles et de leur mise en marché directe ou via les réseaux de distribution est un incontournable pour toute destination ou même entreprise privée.

Destination Canada et Tourisme Québec possèdent des banques de données utiles que l’on devrait tout le temps considérer pour mieux performer, mais disons que les Australiens ont le sens du travail concis…

Voyez par exemple les principaux facteurs de motivation pour choisir une destination selon les marchés (source: Tourism Australia, Consumer Demand Project, 2016). Notre message à titre de destination ou à titre de PME devrait TOUJOURS tenir compte de ces simples facteurs clés:

  • La sécurité est encore et sera pour longtemps le facteur numéro 1. Il faut rappeler à tous nos clients potentiels que le Québec et le Canada sont les paradis de la tranquillité avec des taux de criminalité et d’attentats exceptionnellement bas (autant qu’en Corée du Nord, mais pas pour les mêmes raisons)…

  • Bizarrement, seuls les Français, ces joyeux lurons, ne placent pas la sécurité comme principal facteur? Sont-ils à ce point maintenant habitués aux attentats dans leur pays? Pour eux c’est le rapport qualité/prix le plus important… contrairement aux Américains et aux Chinois! On s’entend alors que l’approche marketing doit se moduler en conséquence: on ne vend pas «un prix» aux Américains, contrairement aux Français…

  • Notez que les Français sont les seuls (avec les Canadiens et les Britanniques) à mettre une telle importance sur l’Histoire et le patrimoine avant de choisir une destination. Dieu sait qu’au Québec, avec notre histoire commune et les Autochtones, on peut les satisfaire…

  • Autre surprise française: contrairement à tous les autres marchés, l’absence de la bouffe comme facteur de choix! Sont-ils à ce point satisfaits de leurs exceptionnelles tables chez eux et n’ont aucune attente en ce sens durant leurs voyages internationaux?

  • Et tel que je l’ai souligné depuis quelque 2 ans déjà, l’importance disproportionnée sur les autres marchés prioritaires pour le Québec du bien manger, bien boire, surtout à saveur locale.

  • Les Canadiens et les Britanniques sont les seuls à ne pas prioriser l’importance d’un environnement naturel exceptionnel.

Comment attirer les Canadiens

Les Américains?

Les Francais?

Les Britanniques?

Les Allemands?

Les Chinois?


Chronique : Opinions & Humeurs, Jean-Michel Perron

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations