Opinions & Humeurs: Village-relais, un fantasme de fonctionnaires?

· · Commenter

J’ai la chance, depuis plus de 40 ans, de parcourir le Québec par route et sur toutes les routes. Dès le début du concept des Villages-relais, je me  demandais comment expliquer à des élus et à des populations entières que d’obtenir pour des dizaines de milliers de dollars l’appellation de Village-relais était ridicule et un beau mirage pour eux.  Bel exemple du syndrôme du «  Bult it and they will come ». 

L’automobiliste va arrêter dans un village parce qu’il veut ou doit s’y arrêter. Surtout que dans plusieurs cas, le village-relais est le seul endroit avec essence à 300 kilomètres à la ronde. Tout simplement. Pensez-y un peu: quand tu circules sur les routes du Québec, tu vas t’arrêter en cours de chemin pour prendre de l’essence, manger, visiter ou allez aux toilettes. Tu ne vas pas t’arrêter parce qu’à l’entrée du village (c’est fait pour les municipalités de 10 000 et moins de résidents), il y a ce panneau bleu?

Beau gaspillage de fonds publics et locaux. C’est bon pour les fabricants d’affiches et les consultants. Et dire qu’il existe même une Fédération des Villages-relais… Sauvez-nous de Transport Québec, on a d’autres priorités en tourisme. Je suggère que les fonds publics et locaux alloués à ce programme aillent dans leur fonds régional en développement touristique…

Chronique : Opinions & Humeurs, Jean-Michel Perron

Les 7 Québécois, publiée le 12 décembre 2016

Le nouveau pont Champlain, une icône touristique?, publiée le 19 décembre 2017

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations