Entrevue avec Kim Lewis : avancer vers sa vision, une étape à la fois, par Mélody Lardin

Attraits/Activités, Ressources humaines, Bien-être · · Commenter

Pour une entreprise qui n’a pas de « grosses récompenses » ou d’assurances collectives, l’équipe du Spa Bolton ne ressent pas les effets d’être pris à la gorge par l’enjeu de pénurie de main-d’œuvre.

Comment est-ce possible? Nous avons discuté leadership et culture d’entreprise avec Kim Lewis, directrice générale.

Quelle est ta vision d’un bon leader?

Pour Kim, trois clés importantes sont :

  • Bien se connaître (capacités, forces, faiblesses…);
  • Savoir s’entourer des bonnes personnes qui sont complémentaires, capables de pallier ses faiblesses et ses défis, dans le but d’atteindre l’excellence dans l’ensemble des fonctions de l’entreprise;
  • Faire confiance à son équipe.

Elle a beaucoup modulé l’organigramme en fonction des forces et des aspirations de ses employés, n’hésitant pas, par exemple :

  • À créer un poste en fonction du potentiel d’une personne spécifique et de la pertinence d’un tel poste dans l’atteinte des buts et des objectifs de l’entreprise;
  • À donner un projet ponctuel à une personne – peu importe son poste – si elle sait que cette personne sera intéressée à mener le projet à terme, dans le plaisir et l’excellence, et qu’elle se sentira valorisée.

Ça fait évoluer les individus, les équipes et l’entreprise.

Comment cibler « les bonnes personnes »?

D’abord, il faut avoir une planification claire, simple et précise. À partir des buts et des objectifs qu’on souhaite atteindre dans l’entreprise, on se demande avec qui on peut atteindre ces buts-là – selon les réalités et les besoins de chacun des départements. On évalue ensuite l’équipe qui est là en ce moment, et on se demande de quel type de personne on aurait besoin pour la faire évoluer encore plus.

Comment décrirais-tu la culture d’entreprise au Spa Bolton?

Notre vision du travail aujourd’hui, c’est dans la versatilité et dans la flexibilité.

Les valeurs d’entraide, d’ouverture et de transparence sont mises en action au quotidien. Les employés connaissent la réalité des autres départements pour pouvoir s’aider au besoin.

La flexibilité offerte aux employés et implantée dans les pratiques de gestion font en sorte que les gens restent. Kim a adapté son modèle d’affaires de sorte à minimiser les changements saisonniers traditionnels, et par le fait même ses conséquences au niveau RH.

Quelles ont été les étapes pour vous rendre à une telle culture?

1. S’assurer que la base est solide

À son arrivée il y a 7 ans, tout était à construire. Kim a dû commencer par s’assurer d’un bon fonctionnement de l’entreprise. Elle a créé des protocoles, travaillé les budgets et a mis en place des processus pour s’assurer d’un excellent service à la clientèle. Au niveau RH, elle s’est réellement intéressée à chaque personne et a travaillé une relation donnant-donnant.

2. Créer une image de marque employeur

L’équipe a ensuite développé une image visuelle et un slogan : « Offrir le bien-être, c’est bien plus qu’un métier ». De là, ils ont décliné la mission et les valeurs de l’entreprise pour les mettre de l’avant.

3. Partager à l’interne

Ils ont fait un lancement de cette image à l’interne et se sont assuré que les employés profitent des installations et comprennent l’expérience client.

4. Partager à l’externe

Ils ont teinté les offres d’emploi d’images, du logo et de témoignages d’employés, et ont commencé à partager l’image de marque sur leurs réseaux sociaux.

5. Renforcer le sentiment d’appartenance

Pour eux, ça a été dans la création du plan de reconnaissance et du club social.

En plus d’elle-même rester proche de son monde, c’était important pour Kim de rassembler les employés internes et les travailleurs autonomes (massothérapeutes), pour créer l’harmonie et un sentiment d’appartenance entre tous.

6. Garder le cap sur la vision

Kim s’assure que toute l’équipe garde toujours bien en vue la vision de l’entreprise et l’impact réel sur leurs clients, en les amenant à sortir de leur travail quotidien pour s’imprégner régulièrement de leurs installations – que ce soit pour une réunion ou pour le plaisir.

Le mot de la fin

Ce n’est pas facile d’arriver à créer et faire vivre une culture d’entreprise à laquelle on aspire. Ça prend une bonne dose de patience, les deux yeux rivés sur la vision, des valeurs accessibles et claires permettant de prendre des décisions quotidiennes alignées, ainsi que l’acceptation d’avancer une étape à la fois… et qu’aucune personne ne peut y arriver seule.

C’est un projet collectif, et ensemble, c’est possible d’y arriver!

 

Mélody Lardin
Coach exécutive et formatrice, hôtellerie & tourisme
Leadership Humain | Synergie d’équipe | Mobilisation des employés
Fondatrice de MLeader Coach


Lire aussi:

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 8 AVRIL 2024

  • Alliance de l’industrie touristique du Québec – Geneviève Cantin
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Daphné Duquette
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Andrée-Anne Breton

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations