Innover pour mieux recruter

· · Commenter

Qu’ont en commun ces temps-ci les stations de ski du Québec, de l’ouest du pays, du Vermont, du Colorado ou encore des Alpes, un peu partout en Europe ? Aucune d’entre elles n’échappe aux défis que soulève la pénurie de main-d’œuvre. Remontées mécaniques, enneigement, restauration…toutes les stations de ski de la planète, sans exception, éprouvent des difficultés à recruter le personnel nécessaire pour leurs opérations.

Cette réalité, qui était déjà présente bien avant la pandémie, démontre que les traditionnelles techniques d’affichage et de bouche-à-oreille ne suffisent plus. Désormais, les gestionnaires et propriétaires de stations doivent non seulement revoir leurs stratégies de recrutement, ils doivent innover dans leurs façons de faire, en proposant de nouvelles expériences et en redoublant d’efforts. La solution miracle n’existe pas encore, mais la somme de plusieurs initiatives innovantes portera ses fruits et finira par faire la différence.

Des entrevues dans la télécabine à Bromont, montagne d’expériences, pourquoi pas?

Plusieurs stations ont justement expérimenté de nouvelles méthodes pour mousser leur campagne de recrutement au cours de l’automne. Certaines ont misé sur des journées portes ouvertes, des 5 à 7 de l’emploi, des entrevues dans les télécabines, des présentations de vidéos sur les médias sociaux ou encore la mise en place de partenariats avec d’autres entreprises saisonnières. Des stratégies, comme nous l’expliquent les gestionnaires, font déjà leurs preuves. L’ASSQ contribue également à la campagne Mon emploi en tourisme du CQRHT et de l’AITQ afin de promouvoir les emplois disponibles dans son secteur.

Lire l’article complet

Rédigé par Claudine Hébert


Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATION DES 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 17 JANVIER 2022

  • Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) - Éric Paquet

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations