5 conseils pratiques pour dérisquer l’achat d’une innovation

Techno, Économie · · Commenter

En contexte d’entreprise, l’innovation est un processus qui demande de composer avec l’inconnu, l’incertitude. Mais qui dit incertitude ne veut pas dire qu’il est impossible d’en réduire les risques. L'une des avenues est d’acquérir une solution innovante qui a été développée à l’externe, par une startup, par exemple. Voici donc 5 conseils pratiques pour dérisquer l’achat d’une solution innovante.

1- Confrontez vos idées

À la base de tout achat, il y a ce que l’on appelle «l’intention d’achat», soit ce moment à partir duquel vous songez sérieusement à acheter un produit ou service. C’est pareil pour l’innovation, mais avant d’en arriver à la décision finale, offrez-vous la possibilité de confronter les raisons pour lesquelles vous voudriez acheter. Sortez de vos cercles habituels et allez chercher l'avis d'autres personnes afin de valider vos hypothèses. Par exemple, que diront des professionnels en informatique sur l’acquisition d’une nouvelle solution pour une équipe marketing? N’hésitez pas aussi à faire intervenir les usagers dans votre réflexion. Confronter vos idées et hypothèses vous permettra de valider si la solution innovante proposée est réellement la meilleure option pour vos besoins. Avec le contexte économique actuel, il est normal d’être prudent sur ses dépenses et de n’acheter que lorsque nécessaire.

2- À grande vision, petits projets

En innovation, on dit souvent de rêver grand - s’élever pour aller chercher une vue que l’on n’aurait pas dans notre cadre habituel de travail. Cependant, une fois la vision globale placée, le piège devient souvent de vouloir «tout accomplir d’un coup». Pour réduire le risque dans l’acquisition d’une innovation, il devient important de revenir à l’essentiel. En planifiant par petits projets l’implantation d’une innovation, vous serez en mesure de contrôler vos dépenses à chaque étape et de n’engager la prochaine étape que si les résultats sont concluants. Il n’y a qu’à penser à «ce nouveau système que personne n’utilise» - un classique en entreprise - pour comprendre l’importance d’une approche par étape. Les startups sont souvent très ouvertes à cette approche.

3- Essayez avant d’acquérir

C’est tout bête, mais on néglige trop souvent la possibilité d’effectuer un test avant de procéder à l’achat. En testant une solution, vous serez beaucoup plus en mesure de vous prononcer sur sa pertinence et son juste prix. Vous seriez d’ailleurs surpris de l’ouverture qu’ont les entrepreneurs de prendre des arrangements pour vous faire vivre une démonstration, même lorsqu’il s'agit de solutions technologiques.

4- Utilisez les leviers financiers à votre portée

Saviez-vous que pour encourager les PME d’ici et leurs innovations, il existe plusieurs leviers financiers pour alléger votre implication financière? Dépendamment de la taille de votre entreprise et de votre emplacement sur le territoire, certains programmes peuvent même défrayer jusqu’à 90% de la facture ou 50 000$. De quoi convaincre une équipe de direction hésitante que l’innovation est à portée de main. Les startups qui sont dans un incubateur comme le MT Lab ont souvent accès à de tels leviers financiers grâce à des programmes gouvernementaux.

5- Demandez avec qui vous faites affaires

La confiance est à la base de toutes relations d’affaires. Pour une première collaboration, n’hésitez pas à demander si l’entreprise peut vous fournir des références de clients afin de les appeler. Cela vous donnera un bon aperçu de l’attitude et de la qualité de l’offre de votre futur fournisseur potentiel. Avec des jeunes pousses (startups) qui débutent, vous serez peut-être leur premier client: il vous est toujours possible de demander à l’entrepreneur des références d’anciens patrons ou collaborateurs. Les entreprises étant composées d’individus, les réputations qui les précèdent vous donneront l’heure juste sur leur fiabilité à livrer ce que vous désirez. Prendre de temps d’investiguer avec qui vous faites affaires vous donnera ainsi l’assurance que l’acquisition de la solution innovante se fera sans embûche.

Avec ces 5 conseils en tête, vous devriez ainsi vous éviter une petite sueur froide au moment de signer votre prochain chèque pour l’acquisition d’une innovation : car là où les risques sont contrôlés, les incertitudes s’amenuisent.

Simon Trépanier
Gestionnaire activités inter-partenaires
simon@mtlab.ca

Simon Trépanier est gestionnaire des activités inter-partenaires au MT Lab. Il veille à l’animation des échanges entre partenaires sur les meilleurs pratiques d’innovation ouverte, à valoriser l’expertise qui s’y développe et y faire intervenir les acteurs clés du Québec comme de l’international.


À LIRE AUSSI:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 25 OCTOBRE 2021

  • Association hôtellerie Québec (AHQ) - Véronyque Tremblay
  • Marriott Québec Centre-Ville - Marie-Pier Laliberté
  • Restaurant de l'ITHQ - Carl Jobin, Éric Champagne et Marie-Pier Burelle
  • Fairmont Le Château Frontenac - Hugo Coudurier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations