Quels sont les différents modèles d'affaires en hôtellerie? par Eve Paré

Hébergement, Associations · · Commenter

Dans un article précédent, je tentais de déboulonner le mythe selon lequel, à Montréal, il n’y a que des chaînes hôtelières. En guise de rappel, près de la moitié des membres de l’AHGM sont en fait des hôtels indépendants et ces derniers représentent le tiers de l’inventaire de chambres.

Avec la consolidation qui s’est récemment opérée parmi les chaînes hôtelières, certains pourraient être tentés de croire que Marriott est désormais propriétaire de la plupart des établissements hôteliers de la métropole. Or, en s’attardant aux différentes possibilités de gestion des établissements, on se rend compte qu’il en est tout autrement. Aujourd’hui, je profite de la tribune qui m’est offerte pour distinguer les différents modèles d’affaires existant en hôtellerie.

HÔTELS EN PROPRIÉTÉ PRIVÉE (PRIVATELY OWNED HOTELS)

Il s’agit d’un hôtelier ou d’un groupe qui est propriétaire du bâtiment et qui y exploite un établissement hôtelier. On retrouve généralement dans cette catégorie les hôtels indépendants, mais aussi certains groupes hôteliers. Ces derniers peuvent être de propriété québécoise ou même étrangère.

La force de ce modèle d’affaires réside dans son agilité et son autonomie dans la prise de décision. En contrepartie, l’entreprise ne bénéficie pas du même réseau de commercialisation que les grandes chaînes. C’est pourquoi certains choisiront de s’associer à des regroupements tel que Ôrigine artisans hôteliers ou à des regroupements ayant une portée internationale (ex. Leading hotels, Prefered, etc.) notamment pour profiter de programmes de fidélisation de la clientèle.

HÔTELS EN CONTRAT DE GESTION (MANAGED HOTELS)

Ce type de gestion est généralement destiné à un propriétaire immobilier, qui n’est pas un hôtelier de métier, et qui souhaite donner une vocation hôtelière à son immeuble. Pour se faire, il s’associera à une compagnie pour y mener les opérations hôtelières. Bien que les gestionnaires doivent périodiquement rendre des comptes aux propriétaires, ils sont des employés de la chaîne hôtelière qui opère l’hôtel. Les formules de partage des profits entre le propriétaire immobilier et la chaîne peuvent prendre différentes formes.

HÔTELS FRANCHISÉS

Dans ce modèle d’affaires, le propriétaire de l’immeuble en est aussi l’opérateur. Il opère l’établissement sous une bannière, il s’engage à respecter certains standards imposés par la chaîne et à payer des frais de franchise. En contrepartie, il bénéficie du réseau de commercialisation de la chaîne, incluant les programmes de fidélité. Autre avantage lié à ce modèle, les opérateurs ont accès à des plateformes d’approvisionnement permettant des économies d’échelles. Ce modèle est de loin le plus répandu en Amérique du Nord.

PERFORMANCE HOTELIÈRE

À chaque début de mois, tous les hôteliers membres de l’AHGM transmettent à leur association leurs résultats du mois qui vient de se terminer. Les données sont ainsi compilées depuis plusieurs années. Les données reflètent donc la performance des membres de l’AHGM.

Voici donc les plus récents résultats, soit ceux du mois d’avril 2019 :

Performance hôtelière des membres de l’AHGM
avril 2019

Après un début d’année un peu morose, la performance hôtelière d’avril a retrouvé un certain dynamisme en avril. Le nombre de chambres vendues a largement surpassé la hausse d’inventaire. L’occupation et le tarif ont connu des hausses significatives par rapport à avril 2018.

Depuis le début de l’année, le pace hôtelier annonçait un deuxième trimestre particulièrement prometteur et ce, en raison des nombreux congrès ayant lieu en ville. Au cours du mois d’avril, les deux plus importants furent notamment un congrès médical, l’AAE 2019 (3 500 délégués) et le CIM (2 500 délégués). Ce faisant, les tarifs sont restés à la hausse tout au long du mois.

Au cumulatif de l’année, bien qu’encore plutôt modestement, l’occupation et le tarif connu une hausse. Avec le début de la saison touristique à nos portes, tout porte à croire que 2019 devrait surpasser la performance de 2018.

Eve Paré, économiste
Présidente-directrice générale
Association des hôtels du Grand Montréal

Coralie Lebon
Responsable, Intelligence économique
Association des hôtels du Grand Montréal


À propos de l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM)

Fondée en 1949, l’AHGM regroupe quelque 94 établissements de trois étoiles et plus situés principalement dans la région métropolitaine. Elle joue un rôle essentiel de catalyseur et de représentation des intérêts de ses membres, qui sont indispensables à la croissance et au développement de l’activité́ touristique et économique. Elle mobilise, informe et appuie ses membres en faisant la promotion des pratiques répondant aux critères d’excellence parmi les plus enlevés au monde.

L’AHGM publie Montréal, depuis 1642 (Mt1642), une publication originale distribuée dans 18 000 chambres. Cette publication bilingue traite en profondeur des nombreux attraits de la ville de Montréal, mettant notamment en lumière la gastronomie, la culture, les entreprises émergentes et les nombreux événements et festivals. 

Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Musée de la civilisation - Stéphan La Roche
  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations