Tourné vers un tourisme qui change

· · Commenter

C’est devant ses membres et partenaires que Destination Québec cité (DQc) a présenté son plan stratégique 2022-2025 pour répondre aux nouveaux besoins et attentes de l’industrie et des touristes à la sortie de la pandémie mondiale. Bien que les projections nous permettent d’envisager une reprise intéressante pour la clientèle de l’intra-Québec, le travail visant à reconquérir les clientèles internationales demeure considérable.

Crédit photo : Francis Fontaine

Vers un tourisme revisité, Destination Québec cité se positionne comme un véritable carrefour des idées pour un tourisme plus durable, plus responsable et plus innovant. DQc souhaite être une destination encore plus inspirante en matière de tourisme.  

Une nouvelle vision du tourisme

Un Nouveau monde tourné vers un monde nouveau, tout comme l’a fait Samuel de Champlain en arrivant ici à l’origine. L’organisation devra mobiliser ses partenaires autour d’une vision forte, compatible avec l'avenir, qui propulsera l’attractivité et le rayonnement de Québec cité dans un nouveau monde :

  • une destination chaleureuse, authentique et inspirante;
  • une destination reconnue pour ses qualités et sa dimension humaine ;
  • des entreprises engagées dans le déploiement d'initiatives créatives et responsables pour offrir aux visiteurs une expérience encore plus vraie et mémorable que jamais;
  • une industrie tissée serrée, agissant ensemble, pour faire rayonner la région auprès des voyageurs d'ici et d'ailleurs.

La mission de l’organisation évolue et devra promouvoir et soutenir le développement touristique de la région de Québec en favorisant la concertation avec le milieu pour générer de façon responsable une prospérité économique et des retombées durables. Cela se fera sur trois axes d’interventions : compétitivité des organisations de la région, attractivité et rayonnement de la destination.

« L’arrêt brutal des activités a mis en lumière l’importance cruciale du tourisme dans la santé économique et sociale de notre ville. La Ville de Québec sera un partenaire de choix pour aider à bâtir une industrie forte et profitable à la fois aux résidents, aux entreprises et aux visiteurs », affirme Bruno Marchand, maire de Québec.

« Face à une crise sans précédent pour l’industrie touristique, notre organisation s’adapte et fait preuve de créativité audacieuse. Demain comme hier, nous serons un allié engagé dans la prospérité des entreprises touristiques et dans la qualité de vie des résidents. Nous paverons la voie vers une transformation numérique et durable du voyage et positionnerons fièrement Québec comme capitale de la francophonie en Amérique du Nord », indique Jean-François Côté, président du conseil de Destination Québec cité.

« Le rôle de Destination Québec cité évolue en harmonie avec les besoins de l’industrie. Nous serons le catalyseur pour jumeler l’expertise et le talent de nos équipes au dynamisme et à la créativité de la communauté et pour créer un carrefour d’innovation. Tous ensemble mettons les voiles vers une transformation prospère et responsable de l’industrie. Faisons de Québec cité, la cité des idées qui prennent vie », souligne Robert Mercure, directeur de Destination Québec cité.

Tous les acteurs de l’industrie touristique s’entendent pour dire que la pandémie a amené beaucoup de changements. De la sorte, des facteurs majeurs influencent la suite des choses :

  • progression du développement durable amenant une évolution des comportements de consommation;
  • nouvelle conception du monde : changements climatiques, enjeux de bonheur, de santé mentale, etc.;
  • valorisation de la communauté locale;
  • diversité, équité et inclusion (enjeux sociaux débutés avant la pandémie et qui se poursuivent);
  • demande refoulée;
  • agressivité de la concurrence;
  • maintien de l’attractivité de la destination;
  • protectionnisme sanitaire canadien et québécois – potentiel retour selon l’état de la situation pandémique.

« Les principaux défis pour la relance sont donc la capacité des ressources (humaines et financières), le manque de main-d’œuvre, l’extrême agilité de gestion (organisationnelle, opérationnelle) et d’être un employeur de choix, de qualité et concurrentiel avec le secteur privé. Le statu quo n’est vraiment pas une option! Il faudra s'adapter à la réalité mondiale changeante et évoluer en harmonie avec la destination, ses collectivités et résidents », ajoute M. Mercure.

Crédit photo : Ville de Québec

Quatres grandes orientations stratégiques

Ainsi, aux termes d’une réflexion, DQc a identifié ces quatre grandes orientations pour l’aider à atteindre ces cibles visant à avoir un tourisme compatible avec l’avenir :

  • Accroître le leadership collaboratif;
    • Cela sera possible en implantant les meilleures pratiques d’affaires pour saisir les opportunités de faire toujours mieux ensemble.
  • Stimuler un achalandage équilibré en toutes saisons et sur l’ensemble du territoire;
    • Cela sera possible en stimulant la prospérité touristique tout en assurant le respect de la communauté et les capacités de la destination.
  • Accélérer le virage vers le tourisme durable et responsable;
    • Cela sera possible en devenant un des meilleurs en Amérique du Nord en travaillant de concert, dès aujourd’hui, avec les intervenants pour protéger la qualité des milieux de vie et les atouts distinctifs de la destination.
  • Transformer le modèle d’intelligence d’affaires.
    • Cela sera possible en faisant évoluer le modèle actuel et en facilitant l’accès à des données en temps réel, actuelles et accessibles.

Finalement, la mesure de la performance étant au cœur de ses priorités, DQc mettra en place différents indicateurs qui lui permettront d’évaluer les performances de la destination ainsi que DQc, comme organisation, dans la réalisation de ses mandats clés.

Le plan stratégique 2022-2025 de Destination Québec cité est disponible au quebec-cite.com/AGA2022.


Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 26 SEPTEMBRE 2022

  • Tourisme Autochtone Québec - Patricia Auclair
  • Hôtel Humaniti Montréal - Félix Laurence
  • Hôtel Humaniti Montréal - Karyne Lortie
  • La Fondation Pointe-à-Callière - Chantal Vignola

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations