Les demandes insolites du service aux chambres, par Claudine Hébert

Hébergement, International, Restauration, Insolite · · Commenter

Bien que les hôteliers montréalais se montrent très discrets sur le type de demandes extravagantes que peuvent faire certains de leurs clients lors de la tenue du Grand Prix de F1 à Montréal, le site Hotels.com n’hésite pas, lui, à partager les résultats de son tout premier rapport sur le service aux chambres.

Concert philharmonique à la chambre, bain aux bulles de champagne, burger couvert d’or 24 carats vendu à 1600$… l’analyse répertorie les tendances en matière de repas aux chambres, des commandes les plus courantes aux plus insolites qu’ont recensées les partenaires hôteliers du site au cours de la dernière année. Le sondage a été réalisé auprès de 475 hôteliers américains, anglais, français, canadiens, mexicains, sud-coréens, japonais, norvégiens, danois et suédois en avril dernier.

Soulignons que près de 20 % des hôteliers ont indiqué que leurs clients ne lésinent pas sur les moyens lorsqu’ils commandent à la chambre. La facture moyenne pour un seul service aux chambres peut aisément dépasser les 100$, soulève le rapport.

Selon les hôteliers interrogés, l’heure la plus prisée par les Canadiens qui choisissent le service aux chambres est tôt le matin, soit entre 7h et 10h.

Parmi les demandes de service aux chambres les plus inusitées au cours de la dernière année, notons que l’eau « diète » se retrouve au sommet. Suivent de la crème glacée fondue, des coques panées (cockle popcorn), des bols de riz pour chien ainsi que du poisson cuit pêché le jour même par le client. Mais le hamburger demeure encore le grand favori comblant plus de 40% des demandes à travers le monde.

Précisons que l’hôtel Monville, à Montréal, a été cité dans cette analyse pour son service aux chambres robotisé. « Nous sommes très ravis de cette mention », indique Jean-Cédric Callies, directeur des ventes et marketing de l’établissement. Ce dernier signale que plus de 10 000 services aux chambres se sont produits lors des 27 premiers mois de la mise en marche du H2M2. Ce qui représentait au moins 400 services par mois. Et c’est sans compter les milliers de mention sur les réseaux sociaux…

Pour en savoir davantage

 

Claudine Hébert
Journaliste et collaboratrice


Les autres articles de Claudine Hébert qui pourraient vous intéresser:

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 8 AVRIL 2024

  • Alliance de l’industrie touristique du Québec – Geneviève Cantin
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Daphné Duquette
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Andrée-Anne Breton

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations