L’importance d’avoir un calendrier éditorial, par Frédéric Gonzalo

Marketing, Médias sociaux · · Commenter

C’est peut-être l’outil le plus mal-aimé ou le plus sous-estimé des petites entreprises. Mais c’est aussi votre allié et sans contredit un must pour quiconque veut réussir son marketing de contenu. Je parle bien sûr du calendrier éditorial.

Qu’est-ce qu’un calendrier éditorial?

Comme le nom l’indique, il s’agit d’un outil qui permet de prévoir les contenus à produire pour votre entreprise ou organisation, sur une certaine période de temps. Combien de temps? Les plus grandes entreprises vont prévoir jusqu’à 12 mois de contenu sur leurs plateformes principales.

Pensez aux grands médias, comme La Presse ou le journal Les Affaires, qui annoncent les dossiers spéciaux qui se feront au courant de l’année : tourisme d’affaires et congrès, spécial été, spécial motoneige, dossier de Noël et de fin d’année, etc. Ceci étant dit, la plupart des petites et moyennes entreprises travaillent habituellement avec un calendrier qui varie entre un et trois mois de planification.

Un calendrier éditorial se décline également sur les plateformes prioritaires identifiées par votre entreprise. On verra ainsi à définir par exemple :

  • Fréquence et moment d’envoi des infolettres
  • Rédaction d’articles sur le blogue, ou nouvelles, sur le site web
  • Séances de photos et/ou vidéos selon les saisons pour alimenter nos contenus
  • Placement publicitaire (hors ligne ou en ligne) en lien avec les campagnes promotionnelles ou simplement pour mousser la notoriété de la marque
  • Fréquence et publication sur les médias sociaux identifiés en priorité

Exemple de calendrier éditorial, sur Monday.com

L’objectif est donc de fixer les grandes balises, pour assurer de voir venir le travail à effectuer, quitte à impartir certaines tâches à l’externe (pigiste graphiste, photographe, gestionnaire de communauté, rédactrice, etc.).

Un outil pour saisir les opportunités

Oui, cela demande un certain effort de préparation et de planification pour obtenir un calendrier pertinent. Et cela demande également une mise à jour en continu, sur une base mensuelle au minimum, habituellement. Mais les bénéfices sont multiples et vous sauveront du temps!

D’une part, on évite le syndrome de la page blanche, c’est-à-dire ne pas trop savoir de quoi traiter dans une publication. En ayant une banque de sujets et des grandes lignes directrices, il est plus aisé de publier sur les médias sociaux, notamment.

Mais surtout, cela vous permettra de saisir les occasions avant qu’il ne soit trop tard. Récemment, une cliente me disait « Zut, j’aurais aimé publier quelque chose lors de la Journée de la Terre, mais on était trop occupés puis j’ai oublié ». Un cas classique! Il aurait pourtant été possible de planifier la publication bien avant le 22 avril (la journée en question) en programmant le tout dans Facebook et/ou Instagram et/ou LinkedIn.

La station de montagne Tremblant fait un bon travail 
pour pavoiser les événements en cours ou à venir sur ses médias sociaux.

On peut ainsi prévoir des communications autour de moments marquants tels que :

  • Les jours fériés ou festifs (Noël, jour de l’An, St-Valentin, Pâques, fêtes des Mères ou des Pères, fête nationale, fête du Travail, Halloween, etc.)
  • Les journées spéciales : Jour de la Terre, journée internationale des droits de la femme, journée de l’amitié, 20 avril (420, pour ceux et celles qui savent), Cinco de Mayo, journée des frères et sœurs, etc.
  • Les événements spéciaux dans l’industrie : journées portes ouvertes, semaine du tourisme, journée de la Culture
  • Les événements spéciaux dans votre région : festival, happening, exposition, foire, etc.

Bref, en planifiant le plus possible en amont, vous serez aptes à saisir des opportunités et ainsi surfer sur la popularité d’un sujet, sans arriver trop tard dans la conversation!

Des exemples d’outils

On peut monter un calendrier éditorial avec des outils communs comme un chiffrier Excel ou un Google Sheet. La Meta Business Suite permet également de visualiser les contenus à venir dans Facebook et Instagram. Sinon, Il existe plusieurs outils payants qui peuvent donner une vue à 360 degrés, tels que Canva, AgoraPulse, Later, Monday, Trello ou Hubspot.

 

Frédéric Gonzalo est consultant et conférencier, spécialiste en marketing numérique. Il collabore à TourismExpress depuis 2012. Cette chronique « Tourisme et marketing numérique » est publiée à toutes les deux semaines. Questions? Suggestions de sujets? Contactez-le directement à frederic@gonzomarketing.biz.


Lire aussi:

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 17 JUIN 2024

  • Hôtel Mont Gabriel – Gabrielle De Gagné Jacobs
  • Hôtel Mont Gabriel – Jessica Croteau
  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) – Anik Dorion-Coupal
  • Tourisme Baie-James et Tourisme Eeyou Istchee – Tania Savard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations