Innover pour relancer le centre-ville de Montréal

· · Commenter

Lorsque nous dégustons un bon repas dans un bistro local, nous oublions souvent le rôle social qu'entretiennent les restaurateurs et les établissements gastronomiques dans une communauté.

En effet, la crise sanitaire a lourdement affecté l’industrie de la restauration, mais celle-ci n’a pas encore dit son dernier mot. L’arrivée des beaux jours est précurseur d’une hausse de l’achalandage et de l’apparition des terrasses qui parsèment la vue au centre-ville.

Revitalisation et programmes d’aide

Depuis le début du mois de mai, la confiance se solidifie à Montréal alors que la ville a fait  l’annonce d’un investissement de 4,5 M$ pour former le nouveau Fonds de la relance des bars et restaurants du centre-ville.

Alors que les restaurants et les bars font partie intégrante de la vie urbaine, dynamique et cosmopolite de Montréal, le programme de relance qui sera piloté par PME MTL permettra de dynamiser le centre-ville à l’aube d’un assouplissement des mesures sanitaires partout à travers la province.

Avec un été qui s’annonce marqué par le tourisme local pour les vacanciers québécois, la métropole montréalaise se prépare à la relance de l’activité économique et profitera de l’affluence notable des touristes qui désirent vibrer au rythme électrisant du centre-ville.

Une reprise du tourisme festive et à échelle humaine

On peut résumer la tendance du retour des touristes au centre-ville en 3 éléments :

1. La (re)découverte des commerces locaux

De l’enveloppe de 60 M$ du plan de relance économique de la Ville de Montréal, 12 M$ sont dédiés au secteur commercial. Avec ces leviers, les commerçants et principales artères commerciales ont ainsi l’occasion de redéfinir l’attractivité de leur offre, de (ré)-enchanter le visiteur et d’encourager l’économie locale. Une solution comme celle de Milo, facilitant la découverte des meilleures adresses non-franchisées et son important taux d’adoption exprime bien cet engouement renouvelé des touristes pour le "commerçant du coin".

2. La création d’expériences piétonnes et éphémères

Récemment, les regards étaient rivés sur le Partenariat du Quartier des spectacles alors qu’il a annoncé à son tour un plan de relance de 9 M$ afin de permettre d’augmenter plusieurs zones éphémères dédiées aux piétons, aménager de nouvelles terrasses et mettre en place de nouveaux équipements et mobiliers pour favoriser la tenue d’événements publics. On peut donc s’attendre à voir le centre-ville devenir un immense parcours déambulatoire: une zone de détente, de rencontre comme de bien-être. Notre startup Alumni Ottomata a d'ailleurs produit l’oeuvre interactive «Splinter» pour créer un moment de communion malgré les mesures sanitaires en vigueur. Ce que recherchent assurément les touristes à l'issue du confinement. En ce sens, issu d’un partenariat entre le Quartier des spectacles, Montréal centre-ville et Tourisme Montréal, Les aventures du cœur de l’île prévoit l’aménagement de 11 oasis et zones piétonnes pour se relaxer ou manger dans un périmètre allant du fleuve Saint-Laurent à la rue Sherbrooke et de l'avenue Atwater à l'avenue Papineau.

Crédit photo: Partenariat du Quartier des spectacles

3. La tenue d’événements publics intimes et rassembleurs

Les promoteurs événementiels ont redoublé de créativité pour offrir des concepts respectant le seuil maximal de personnes pour des rassemblements intérieurs et extérieurs. Pour le touriste, c’est l’opportunité de vivre ces expériences dans un cadre beaucoup plus intime - et qui sait si certains de ces concepts ne perdureront pas au-delà de la pandémie. Après tout, la tendance aux micro-événements inédits et insolites existaient déjà avant la pandémie, qui sait si cette tendance pourrait bien s’être accélérée? Pour les porteurs de projet, c’est donc l’opportunité d’offrir des solutions ou micro-expériences qui viennent enrichir ce cadre intimiste et à échelle humaine.

L’innovation comme moteur de la relance!

Suite à l’annonce de multiples investissements par la Ville de Montréal, de nouveaux concepts innovants devront être introduits cet été afin de permettre l’animation de plusieurs rues et espaces en simultané tout en répartissant l’achalandage des visiteurs sur le territoire.

«Bien que notre lutte contre la COVID-19 ne soit pas terminée, l’arrivée du beau temps et l’accélération de la vaccination nous permettent d’envisager un été stimulant et un centre-ville vibrant cette année. La Ville de Montréal souhaite donner au centre-ville l’impulsion nécessaire pour relancer efficacement son économie, mais aussi ses scènes culturelle et gastronomique», soulignait la mairesse Valérie Plante dans un communiqué à ce sujet.

Avec une réouverture progressive de l’économie, le temps n’est plus à la réflexion, mais plutôt à l’action! Cette relance économique représente une belle opportunité pour les innovateurs qui souhaitent se surpasser.

Avec la période estivale et la reprise graduelle du tourisme urbain, une multitude d’opportunités se profileront pour ceux et celles qui désirent améliorer l’expérience touristique dans la métropole.

Benoit Vuignier
Gestionnaire de programme intérimaire
benoit@mtlab.ca


LIRE AUSSI: 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 25 OCTOBRE 2021

  • Association hôtellerie Québec (AHQ) - Véronyque Tremblay
  • Marriott Québec Centre-Ville - Marie-Pier Laliberté
  • Restaurant de l'ITHQ - Carl Jobin, Éric Champagne et Marie-Pier Burelle
  • Fairmont Le Château Frontenac - Hugo Coudurier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations