Une terre du Bas-Saint-Laurent au cœur du film Arrival

Marketing · · Commenter

La terre agricole de Carol Roy, à Saint-Fabien près de Rimouski, est en vedette dans le film Arrival (L’arrivée), qui a valu à Denis Villeneuve une nomination pour la meilleure réalisation aux Oscars.

Il a fallu neuf semaines à l’équipe de tournage pour transformer les lieux en campement militaire du Montana au-dessus duquel s’immobilise un vaisseau extraterrestre. Tout l’équipement a été transporté par les tracteurs de M. Roy, question d’éviter la compaction des sols. « Les dix-roues ne pouvaient pas aller dans les champs parce qu’il ne faisait que pleuvoir », raconte l’éleveur de bœufs nature.

La production était à la fois soucieuse de ne pas nuire aux cultures de l’agriculteur et d’avoir des plaines aussi vierges que possible pour le tournage.

PHÉNOMÈNE RARE

Les vagues de nuages qui descendent des montagnes sur certains plans aériens durant le film n’ont pas été ajoutées à l’ordinateur. « C’est notre vrai brouillard qui arrive du fleuve Saint-Laurent et qui saute la montagne trois ou quatre fois par année », raconte M. Roy, qui n’en revient pas encore que le phénomène se soit produit pendant la semaine de tournage. C’était inespéré, surtout que ce jour-là, le réalisateur Denis Villeneuve était déjà à bord d’un hélicoptère pour faire des tests d’image. Il a ainsi pu immortaliser la terre de 500 acres dans ses plus mystérieux atours.

Lire l'article complet

Source: La Terre de Chez Nous

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations