La vague coréenne de «Goblin» balaie Québec

International, Marketing · · Commenter

Ce n'est pas d'hier que Québec attire les visiteurs de partout dans le monde pour le romantisme de son architecture. En devenant le décor de la série coréenne Goblin: The Lonely and Great God, la cité de Champlain s'est révélée dans toute sa splendeur aux téléspectateurs asiatiques, qui sont de plus en plus nombreux à marcher sur les traces du gobelin et de sa fiancée.

Une touriste se fait immortaliser dans l'une des allées de la Boutique de Noël, rue de Buade, une photographie de l'acteur coréen Gong Yoo à la main. Des regards inquisiteurs scrutent le hall du Château Frontenac, à la recherche de la boîte aux lettres dorée, par laquelle le personnage de l'actrice Kim Go Eun poste une enveloppe dans une scène de Goblin: The Lonely and Great God.

Ces scènes véridiques se sont multipliées par centaines depuis quelques semaines. Captées sur le vif par des employés des deux établissements de Québec, elles témoignent de l'impact jusque-là insoupçonné de la télésérie de 16 épisodes, qui a été diffusée du 2 décembre au 21 janvier sur la chaîne payante coréenne tvN, et ce bien avant l'amorce de la saison touristique.

«Tout le monde est totalement flabbergasté, comme on dit en bon québécois, par l'engouement autour de la série. [...] J'étais récemment près du Théâtre Petit Champlain pour un autre tournage et on nous a dit que les gens arrêtaient pour se prendre en photo devant la porte rouge, qui est sur le côté du théâtre. C'est vraiment une clientèle de 20 à 30 ans, hyper jeune. Et c'est beaucoup plus de femmes que d'hommes», note le délégué commercial à l'Office du tourisme de Québec, Michel Carmichael, qui n'hésite déjà pas à parler de «success story».

En combinant la diffusion originale - un record de tous les temps pour une série originale sur une chaîne payante, avec sa pointe de 20,5 %, selon Neilsen Corée - et la rediffusion domestique, ainsi que les vues en ligne un peu partout dans le monde, on estime à plus de 245,6 millions le nombre de personnes qui ont regardé la série romantico-fantastique, selon des données colligées par Destinations Canada.

Il s'agit d'une visibilité sans précédent pour la capitale - et son emblématique Château Frontenac figurant au générique -, qui occupe une soixantaine de minutes à l'écran, réparties entre neuf épisodes. Les deuxième et quinzième épisodes, diffusés les 3 décembre et 21 janvier, sont ceux qui comportent le plus de scènes tournées à Québec, avec respectivement 14 et 24 minutes de présence à l'écran.

Lire l'article complet

Source: Le Soleil

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations