La performance hôtelière dans le Grand Montréal

Hébergement, Associations · · Commenter

Du mouvement dans les établissements hôteliers montréalais

Grâce à une conjoncture économique des plus favorables, Montréal a connu, au cours des dernières années, une excellente performance touristique. Il n’est donc pas surprenant, dans un tel contexte, de voir des investisseurs s’intéresser au marché montréalais. Il en a résulté la construction d’un bon nombre de nouveaux hôtels. Au cours de la dernière année seulement, ce sont cinq nouveaux hôtels qui ont ouvert leurs portes ajoutant ainsi quelque 850 chambres au parc hôtelier de la métropole.

À cela s’ajoute la réouverture après des travaux majeurs :

Toutes ces nouvelles chambres prendront un certain temps avent d’être entièrement absorbées par le marché. Heureusement, le nombre de touristes qui visitent Montréal poursuit une croissance soutenue.

@Hotel Monville

STATISTIQUES HÔTELIÈRES

À chaque début de mois, tous les hôteliers membres de l’AHGM transmettent à leur association leurs résultats du mois qui vient de se terminer. Les données sont ainsi compilées depuis plusieurs années, autrefois par télécopieur, aujourd’hui par voie électronique. Les données reflètent donc la performance des membres de l’AHGM.

Voici donc les plus récents résultats, soit ceux du mois de septembre :

QUE NOUS DISENT CES CHIFFRES?

Bien que le nombre total de chambres vendues soit en hausse, on constate une baisse du taux d’occupation de 4,3% en septembre, attribuable à la hausse de l’inventaire. Quant au nombre de chambres disponibles, il a cru (9,5%) légèrement plus rapidement que le nombre de chambre vendues (8,9%).

La bonne nouvelle, c’est qu’on observe une hausse de 3,8% du tarif moyen pour le mois de septembre, alors que l’augmentation n’est que de 1,1% depuis le début de l’année. Donc, malgré la hausse d’inventaire, le marché continue de montrer des signes encourageants.

Or, si le taux d’occupation est en baisse alors que le tarif est en hausse, quelle conclusion pouvons-nous en tirer? C’est le revenu par chambre disponible (REVPAR) qui nous offre la réponse. Cet indicateur nous permet une lecture plus complète de la situation. En septembre, il était en hausse de 1,8%. Autrement dit, le raffermissement des tarifs moyens a compensé pour la diminution de l’occupation. Depuis le début de l’année en cours, le portrait diffère légèrement; pour la période allant de janvier à septembre, le REVPAR affichait plutôt une baisse de 4,3%.

Si on posait la question «Comment se porte l’industrie hôtelière montréalaise en 2018?», la réponse varierait en fonction de la personne à qui la question serait adressée. D’un point de vue macroéconomique, il s’est vendu un peu plus de chambres et ce, à un tarif plus élevé qu’en 2017, mais les hôteliers, pris individuellement, ont connu généralement une baisse d’achalandage.

Eve Paré, économiste
Présidente-directrice générale
Association des hôtels du Grand Montréal


À propos de l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM)

Fondée en 1949, l’AHGM regroupe quelque 90 établissements de trois étoiles et plus situés principalement dans la région métropolitaine. Elle joue un rôle essentiel de catalyseur et de représentation des intérêts de ses membres, qui sont indispensables à la croissance et au développement de l’activité́ touristique et économique. Elle mobilise, informe et appuie ses membres en faisant la promotion des pratiques répondant aux critères d’excellence parmi les plus enlevés au monde.

L’AHGM publie Montréal, depuis 1642 (Mt1642), une publication originale distribuée dans 17 500 chambres. Cette publication bilingue traite en profondeur des nombreux attraits de la ville de Montréal, mettant notamment en lumière la gastronomie, la culture, les entreprises émergentes et les nombreux événements et festivals. 

* REVPAR : Revenu total par chambre disponible (tarif moyen quotidien x chambres vendues) / (inventaire quotidien x nb de jours ans le mois)

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations