L'Odorat une expérience? - Entrevue avec Audrey Bernard de Stimulation Déjà-Vu une start-up MT Lab

Grandes Entrevues, Marketing · · Commenter

Ça sent comment le bien-être?

Après quelques minutes à écouter Audrey Bernard, la fondatrice de la jeune entreprise montréalaise Stimulation Déjà-Vu, c'est la question qui brûle les lèvres. D'ailleurs, il ne s'agit pas de l'unique question qui vient en tête et se bouscule sur la pointe de la langue, car l'univers d'intervention de cette nouvelle compagnie est vraiment novateur.

La réponse ne tarde pas à venir accompagnée d'un léger sourire qui souligne l'effet espéré. « Je ne sais pas, ou bien si, nous pourrions le savoir, si je connaissais le lieu, la fréquentation, et la localisation de votre emplacement. »

Le monde de Stimulation Déjà-Vu commence à se révéler. Nous parlons ici d'une approche qui marie les sciences cognitives et la créativité, au service des objectifs uniques de chaque besoin.

« LA SCIENCE AU SERVICE DE LA CRÉATION »

En effet, la méthode proposée par l'équipe d'Audrey Bernard repose sur des étapes rigoureuses qui débutent par une connaissance en profondeur de l'humain, facteur déterminant. Une rencontre avec nos mémoires, nos émotions, nos sensations et la puissance du message olfactif.

Voilà, nous y sommes. Stimulation Déjà-Vu est un générateur d'émotions qui explore la dimension sensorielle de l'odorat. Un travail précis et minutieux pour réveiller en nous des émotions que nous recherchons et que les sensations vont activer.

Pour décrire d'une façon factuelle, Audrey nous emmène dans un voyage par le bout de notre nez. Elle nous rappelle que les clients qui attendent à la réception de l'hôtel de leur choix sont dans l'expectative de sentir des moments de joie, de bien-être, de sérénité, mais aussi de passion ou d'énergie. Alors, comment créer par les sensations olfactives ces émotions gagnantes?

Tout d'abord, il y a une réelle connaissance des codes olfactifs associés au monde du tourisme, des loisirs, des lieux de voyage. Cette science acquise provenant d'une immersion dans les développements universitaires, les laboratoires cognitifs et la mesure des émotions. Oui, la mesure des émotions. Cette entreprise novatrice travaille le résultat créatif en fonction des résultats des mesures proposée par la biométrie. Une vraie révolution. La création mesurée et organisée.

« LE SUR-MESURE, C'EST LA SOLUTION »

Nous comprenons mieux les succès qu'Audrey accumule depuis le lancement de cette démarche. En effet, chaque cas est unique, spécifique, particulier, donc chaque création correspond à la demande. Pour Stimulation Déjà-Vu, cela est même une forme de fierté du travail d'artiste qui produit une œuvre unique, mais qui peut s'adresser à tous.

Par exemple, les besoins de chaque aéroport sont uniques, même si, bien entendu, il y a des éléments communs comme la sérénité, le calme, ou les nécessités anti-anxiogènes. La différence se fera sur la profondeur de la compréhension sensorielle du lieu, de sa nature, de son ou marque.

Nous pourrions rester encore des heures à écouter Audrey Bernard nous parler de la magie qui s'opère au quotidien pour répondre à chaque nouvelle situation. Par curiosité, il nous faut demander qui sont les fées qui collaborent à cette aventure. Nouvelle révélation. Si, comme nous l'espérons, il y a une équipe de parfumeurs-chimistes ici à Montréal et en France; par contre, la présence d'anthropologue, de stratégistes et de statisticiens montre la subtilité des besoins afin de proposer le sur-mesure.

Les applications de ces créations sensorielles olfactives sont presque sans fin. Si la diffusion par des technologies programmées (encore une propriété de cette entreprise) avec des cartouches présente l'essentiel de la demande à ce jour, les possibilités vont bien au-delà. Du coffret souvenirs qui peut devenir un produit de vente additionnel à la réception d'un hôtel, ou les peintures olfactives qui stimulent la créativité pour faire un paysage ou animer un atelier, il existe autant de variantes que de bonnes idées.

Stimulation Déjà-Vu, une proposition à sentir.

En savoir plus

À lire aussi: L'innovation olfactive au Palais des congrès de Montréal

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 27 JUILLET 2020

  • Le Domaine Château-Bromont - Caroline Synnott
  • Louis Rome devient directeur général par intérim du Québec maritime
  • Tourisme Montérégie - Mario Leblanc

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations