Entrevue avec Marie-Jeanne Rivard: Pari réussi pour le Boxotel

Hébergement, Marketing · · Commenter

Ouvrir un hôtel sans aucune expérience dans l’industrie touristique peut représenter un véritable défi, sauf si l’on s’appelle Marie-Jeanne Rivard! Entrepreneure à succès dans le domaine de la construction, cette autodidacte s’est lancée dans l’hôtellerie il y a un peu plus d’un an avec un nouveau concept d’apparts hôtels de luxe: Boxotel.

Né d’une fusion entre son expertise en hébergement, les dernières tendances d’art de vivre et les besoins des clientèles modernes, son hébergement est innovant. Avec un taux d’occupation moyen qui dépasse déjà les 80%, Boxotel démontre qu’il existe de nouveaux modèles d’affaires possibles pour se faire une place de choix dans le secteur de l’hôtellerie au Québec. Et si les meilleures idées et solutions provenaient d’ailleurs?

D’UNE TOUR À CONDOS À L’HÔTELLERIE MODERNE, IL N’Y A QU’UN PAS …

Animée par le souhait d’avoir un placement financier pérenne dans le temps, Marie-Jeanne a fait l’acquisition d’une bâtisse en centre-ville de Montréal et l’a totalement transformé. Cette fois, ce n’est pas une tour à condos qu’elle y a installés, mais de charmantes unités de vie pour les touristes et voyageurs d’affaires. L’idée est de pouvoir se sentir comme chez soi voir mieux! Véritable pied-à-terre, on peut à la fois y dormir, cuisiner, recevoir, faire son sport et même faire son lavage (laveuse/sécheuse dans l’appartement)! Le tapis de yoga dans chaque chambre est aussi un petit plus appréciable. Résolument tournés vers la modernité, les chambres et les espaces communs n’ont rien à envier à l’hôtellerie traditionnelle.

FACE À AIRBNB ET LES GRANDES CHAINES HÔTELIÈRES, LES PETITES STRUCTURES ONT DE L’AVENIR!

Dans un secteur aussi concurrentiel que les hébergements touristiques, comment positionner une petite structure hôtelière durable et capable de faire face à l’essor d’Airbnb? C’est l’une des questions auxquelles la fondatrice de Boxotel a visiblement su répondre.

« Les gens recherchent désormais un pied-à-terre plus qu’une chambre d’hôtel alors j’ai pensé faire une version légale d’Airbnb. Un édifice à condo mais réservé aux touristes et équipés de services pour se sentir vraiment confortable. Je suis allée chercher toutes les dernières tendances pour faire face aux nouvelles exigences des voyageurs tout en intégrant les contraintes liées aux espaces urbains. Avec mon mari, on a inventé un nouveau genre architectural qui allie luxe, bien vivre et écologie. Dans notre hôtel, tout est fonctionnel et bien pensé. On utilise du mobilier modulable avec une touche high tech et artistique qui séduit nos clients. On a balayé le côté impersonnel des hôtels et la standardisation que, personnellement, je n’aimais pas. Les hôtels n’étaient, à mon goût, pas suffisamment stimulant au niveau du design et du mobilier, c’est pourquoi j’ai eu envie de créer Boxotel »

Avec sa vision différente du service et des équipements offerts, 98% de ses clients se disent heureux de leur séjour. D’après Marie-Jeanne Rivard, Airbnb n’est pas un compétiteur. Elle a d’ailleurs confié à TourismExpress que Boxotel était proposé à la réservation sur cette plateforme.

SUR PLACE :

À la différence d’un appart hôtel, Boxotel est propriétaire de toutes les unités louer aux touristes et le service est personnalisé. Sur place, on retrouve 20 chambres (petites habitations) équipées d’une vraie cuisine et parfois même d’un accès privé pour ses propres visiteurs. Les clients peuvent aussi profiter notamment d’une terrasse panoramique avec un spa ainsi qu’une petite salle de sports incluant sauna et hammam. Au rez-de-chaussée, le café Nomade offre aux clients de l’hôtel les petits déjeuners et un espace de travail ou de réception agréable. Le prix moyen de la nuitée est de 170$.

UN HÉBERGEMENT « AUTOMATIQUE » ET ÉCOLOGIQUE 

En ajoutant l’expérience domotique avec l’automatisation de plusieurs fonctions à distance comme le contrôle de la lumière, des rideaux et de la température, on obtient un séjour unique et personnalisé dans un confort total. L’accent est mis sur la sous-consommation, autant énergétique que matériel. Par exemple, la construction écologique intègre un maximum de fenestration orientée sud et des planchers de béton chauffants. Une combinaison écoénergétique gagnante permettant un contrôle de la température intérieure, alliant le solaire passif, la masse thermique et la domotique pour un confort total.

POURQUOI ÇA MARCHE?

Voici quelques éléments qui indiquent que le concept est prometteur:

  • Avec la montée en puissance du « slow travel », les touristes veulent prendre le temps d’expérimenter une destination et se dirigent vers de nouveaux produits touristes avantageux pour les moyens séjours.
  • Les nouvelles tendances et allergies alimentaires poussent les voyageurs à cuisiner local plutôt que de fréquenter un restaurant pour chacun des repas.
  • Le coût des rénovations est inclus dans le prix de la nuitée ce qui permet de toujours rester en phase avec les tendances.
  • Les voyageurs y retrouvent l’art du « bien-vivre » qui est au coeur des préoccupations modernes.

BIENTÔT UNE CHAÎNE?

Le premier Boxotel rencontre un vif succès, alors sa fondatrice envisage, un jour, d’en ouvrir d’autres, mais elle souhaite avant tout conserver l’authenticité et l’identité de son concept.

« Le prochain Boxotel pourrait être à Québec. Pour instant, je ne veux pas d’une grosse expansion qui pourrait dénaturer le concept et le service personnalisé. Je n’offrirai jamais plus de 40 chambres », a déclaré la fondatrice. Dans une phase plus lointaine, on peut imaginer une implantation dans d’autres pôles urbains aux canada. 

Source: Gwendoline Duval

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations