Tourisme, hôtellerie, restauration - La mobilité étudiante : formatrice pour la relève, salvatrice pour l'industrie

Ressources humaines · · Commenter

Pour contrer les effets de la pandémie sur les opportunités de stage des étudiants en tourisme, hôtellerie et restauration ainsi que le besoin criant de main-d'œuvre dans ces industries, Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) renouvellent leur programme Mobilité étudiante et leur projet pilote en tourisme, hôtellerie et restauration.

Partie intégrante du programme Mobilité étudiante, ce projet pilote vise à encourager les étudiants du Québec en tourisme, hôtellerie et en restauration, à se rendre en région afin qu'ils puissent acquérir une expérience de travail terrain auprès de professionnels chevronnés. Ces secteurs ont été durement touchés par la pandémie et par la rareté de la main-d'œuvre avec une baisse de 27,6 % du nombre total d'emplois assuré par l'industrie des services d'hébergement et de restauration entre 2019 et 20211. Avec ce programme, LOJIQ facilite la mobilité étudiante au Québec et donne ainsi un coup de pouce aux entrepreneurs locaux dans leurs efforts de recrutement.

« En matière de formation et d'apprentissage, rien ne remplace l'expérience de terrain. Les stages sont une excellente opportunité de mettre à profit les apprentissages et de découvrir les savoir-faire et recettes qui ont font la renommée de nos régions. À travers ce programme, nous voulons encourager la mobilité étudiante, contribuer à créer des vocations et à former la relève et leur donner le goût du Québec », explique Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ.

Pour encourager les étudiants à faire des stages en dehors de leur ville et accéder à des opportunités professionnelles uniques et enrichissantes, LOJIQ leur offre un soutien financier important pouvant aller jusqu'à 1 500 $ pour couvrir leurs frais de déplacement, quel que soit le mode de transport. Pour être éligibles, les étudiants doivent être âgés de 18 à 35 ans, effectuer un stage à plus de 75 km de leur domicile dans le cadre d'un programme d'études postsecondaires et soumettre leur demande avant le début de leur stage sur le site de LOJIQ. L'offre est disponible jusqu'au 31 mars 2023.

« L'Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH) et l'ensemble des établissements d'enseignement qu'elle regroupe est très heureuse que LOJIQ renouvelle ce programme de soutien financier pour nos étudiants et finissants jusqu'en 2023. Bon nombre d'entre eux pourront faire rayonner, au-delà de la région dans laquelle ils ont étudié, les multiples compétences acquises lors de leur formation diplômante en restauration, tourisme et hôtellerie et ainsi faire profiter l'industrie touristique québécoise d'une main-d'œuvre déjà hautement qualifiée », aux dires de madame France Dionne, vice-présidente de l'AQFORTH.

Une solution à la rareté de la main-d'œuvre en région

Au Québec, l'industrie du tourisme est un secteur économique d'importance et compte plus de 450 000 travailleurs et 390 corps d'emplois différents à l'année. La rareté de la main-d'œuvre et notamment de personnel qualifié est un défi considérable pour l'industrie touristique qui tente de se relancer après deux années particulièrement difficiles.

« Le programme Mobilité étudiante offert par LOJIQ peut représenter une piste de solutions en mitigeant à court terme les impacts de la rareté de main-d'œuvre. Le CQRHT appuie cette initiative qui stimule la possibilité de stages en régions pour nos étudiants en Tourisme. Représentant de véritables occasions d'apprentissage quant aux compétences du futur, ces expériences s'avèrent aussi des tremplins quant à leur carrière ! », explique Xavier Gret, directeur général du CQRHT, le comité sectoriel de main-d'œuvre en tourisme.

Des personnalités renommées ont fait leurs classes avec le soutien de LOJIQ

Depuis leur création en 1968, plus de 130 000 participants ont bénéficié du soutien de LOJIQ pour profiter de la mobilité étudiante et effectuer des stages à l'étranger.

Dans les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, d'anciens participants ont fait leurs marques dans l'industrie à l'instar de Colombe Saint-Pierre, cheffe renommée, propriétaire du restaurant éponyme et mentore de l'édition 2022 des Chefs, le chef Daniel Vézina qui l'a précédée dans l'émission ou encore Patrice Lalancette, propriétaire du Spa La Source Bains Nordiques.


À propos de LOJIQ

LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec est le regroupement de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et de l'Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ). Ces derniers accompagnent et soutiennent les Québécois de 18 à 35 ans engagés dans une démarche de perfectionnement personnel et professionnel par une expérience de mobilité enrichissante et formatrice. LOJIQ relève de Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.


À propos du CQRHT

Depuis 25 ans, le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) travaille en collaboration avec les partenaires de l'industrie touristique, soit le milieu associatif, les syndicats et les entreprises touristiques. Notre mission : Assurer une surveillance vigilante de l'évolution de la main-d'œuvre en tourisme et favoriser la concertation de tous les partenaires afin d'arriver à des consensus qui permettront de poser des actions communes et structurantes pour relever les défis RH de l'industrie touristique. Le CQRHT est le comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie touristique.


À propos de l'AQFORTH

Fondée en 2002, l'Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH) s'est donnée comme mandat de valoriser auprès de l'industrie les formations initiales et la formation continue offertes par les établissements de formation spécialisée en THR. D'entretenir des relations étroites avec l'industrie en vue d'adapter et d'enrichir l'offre de formation spécialisée. D'accroître la complémentarité entre les formations spécialisées des trois ordres d'enseignement. Favoriser le continuum de formation inter-ordre. De constituer un forum d'échanges et de mise en commun pour les établissements d'enseignement et les enseignants des domaines d'intérêt. Et finalement de travailler, de pair avec ses grands partenaires, à la revalorisation des professions dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration dans le but de contrer la baisse soutenue des clientèles et de main d'œuvre.

____________________________

1

  Source : Statistique Canada : 14-10-0022-01

Source : Les Offices jeunesse internationaux du Québec

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 15 AOÛT 2022

  • DoubleTree par Hilton Montréal - Azeena Jiwan
  • Hôtel Cap aux Pierre - Sophie Brisson

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations