Pénurie de main-d’œuvre: « Tout le monde devient chasseur de tête »

Restauration, Ressources humaines · · Commenter

Vous référez une personne qui sera embauchée à un poste vacant? Vous venez de faire 400$. C’est le montant qu’offre Sylvain Cormier, propriétaire des restaurants Donalda à Sainte-Adèle et Maestro à Saint-Sauveur, si vous lui référez un employé en cuisine qui sera éventuellement embauché. « On est rendu là », affirme monsieur Cormier. « J’offre de l’argent, je veux juste régler mon problème au plus vite. »

On prend aussi les grands moyens dans les restaurants McDonald’s des Hautes- Laurentides : une prime d’embauche de 1000$ est offerte. Cette initiative mise en place par Guy Michaud, propriétaire des McDonald’s de la Porte du Nord, de Saint-Sauveur, de Sainte-Agathe-des-Monts, de Saint-Jovite, de Mont-Tremblant, de Mont-Laurier et de Maniwaki, est effective dans toutes ses succursales. L’argent est remis en trois différents versements, au cours des trois à quatre premiers mois de travail.

Par la mise en place de cette prime d’embauche, Guy Michaud espère surtout susciter un intérêt et capter l’attention dans la communauté et éventuellement attirer des candidats. Le propriétaire avoue que la réponse n’est pas aussi significative qu’il aurait souhaité, mais tout de même présente.

Lire l'article complet

Source: Journal Accès

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 11 OCTOBRE 2021

  • CQRHT - Gabriel Vaillancourt
  • Croisières AML - Alexandre Bastien
  • Urgo Hôtels Canada - Lukas Vallé-Valletta
  • Urgo Hôtels Canada - Stéphanie Baillargeon
Voir toutes les nominations