AHQ: Plan de déconfinement : La réouverture des restaurants saluée, mais trop d’incertitude et d’incohérences subsistent

Restauration, Associations, Gouvernements, Économie · · Commenter

L’Association Hôtellerie Québec salue l’annonce de la réouverture des salles à manger des restaurants à compter du 31 janvier, bien que cela doive s’opérer à seulement 50% de la capacité. Malheureusement, c’est nettement insuffisant. Le tourisme d’affaires et les spas ont été complètement oubliés et encore une fois on déplore de nombreuses incohérences

Quelle différence entre un lieu de culte, un cinéma et une salle de réunion?

Le gouvernement a complètement occulté le tourisme d’affaires et la tenue de congrès, pourtant un vecteur de développement économique important. Comment expliquer que jusqu’à 500 personnes pourront se réunir dans un cinéma, une salle de spectacle ou un lieu de culte, mais que pendant ce temps, il sera impossible de tenir une conférence ou un congrès et cela même en respectant des protocoles sanitaires serrés?
 
«Le passé étant garant de l’avenir, le tourisme d’affaires a soutenu la reprise de l’automne dernier. Sans des assouplissements liés à ce marché très important, les hôteliers ne réussiront pas à refaire leur niveau de liquidités qui sont essentielles à la reprise soutenue de l’ensemble de l’économie hôtelière et touristique », mentionne Dany Thibault, président du conseil d’administration de l’Association Hôtellerie Québec.
 
« Il est inacceptable que l’industrie hôtelière soit ainsi plongée dans l’incertitude et demeure incapable de fournir des confirmations et réponses à ses clients. Le tourisme d’affaires se planifie à l’avance et il est urgent d’obtenir des réponses. On ne peut pas se permettre d’échapper une autre saison touristique. À quand un vrai plan de réouverture? », questionne Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l’Association Hôtellerie Québec.

Silence radio sur les spas

« De plus, les spas ont aussi été passés sous silence alors qu’ils contribuent de façon importante aux activités de plusieurs de nos établissements hôteliers. Cette fermeture est totalement injustifiée alors que les spas comptent des activités majoritairement extérieures où il est facile de respecter les règles sanitaires », ajoute Véronyque Tremblay.
 
L’Association Hôtellerie Québec salue tout de même les efforts du gouvernement de favoriser une reprise graduelle des activités, c’est un premier pas dans la bonne direction, bien que les questions sans réponses demeurent beaucoup trop nombreuses.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 26 SEPTEMBRE 2022

  • Tourisme Autochtone Québec - Patricia Auclair
  • Hôtel Humaniti Montréal - Félix Laurence
  • Hôtel Humaniti Montréal - Karyne Lortie
  • La Fondation Pointe-à-Callière - Chantal Vignola

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations