Voyager en Nouvelle-Zélande

International, Marketing · · Commenter

Aujourd’hui en France, beaucoup de personnes voyagent grâce au train. Si les lignes ferroviaires couvrent une grande partie de notre territoire et permettent de se rendre dans d’innombrables destinations ce n’est pas vraiment le cas en Nouvelle-Zélande. Nous avons beau dire ce que nous voulons le train reste un transport assez rapide pour se déplacer en France.

Au pays des All Blacks on oublie tout, les TGV n’existent pas et si l’on souhaite prendre le train pour se rendre quelque part il faut avoir du temps devant soit. Ici, les trains ne sont pas très rapides et modernes. En revanche les avions desservent la majorité des grandes villes du pays et pour rejoindre les petites villes il y a l’embarras du choix : bus, voitures ou encore le stop (qui est une religion ici). Les compagnies ont donc trouvé une autre solution pour développer leur activité : le tourisme.

UN TRAIN TOURISTIQUE

En Nouvelle-Zélande il existe deux grosses compagnies ferroviaires, Kiwirail qui couvre les trajets de Auckland à Wellington sur l’île du nord et deux autres trajets supplémentaires sur l’île du sud qui relient le nord de l’île à Christchurch. La deuxième compagnie est Dunedin Railways qui couvre une partie du sud de l’île du sud.

Malgré l’ancienneté de l’équipement ferroviaire, le voyage en train n’est cependant pas complètement mort. En effet, les compagnies ont su se réinventer et faire du train un moyen de déplacement utilisé principalement par les touristes. Cependant n’espérez pas prendre le train pour vous déplacer rapidement… mais plutôt pour admirer des paysages qu’il est impossible de voir en empruntant les routes classiques par voiture ou par bus.

C’est principalement sur cet axe que les compagnies ferroviaires communiquent. Aucune publicité sur le nombre infini de destinations, ni même sur la rapidité (il faut compter 12h de train pour un Auckland Wellington contre 8h en voiture ou bus et à peine 1h en avion) mais plutôt sur les routes exceptionnelles que le train emprunte. Il faut dire que les voies de chemins de fer passent par des zones qui sont à couper le souffle. De plus, la majorité des trains comportent des wagons « panoramiques » qui permettent d’admirer le paysage. 

Lire la suite

Source: e-tourisme.info

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations