Voyager en Nouvelle-Zélande

International, Marketing · · Commenter

Aujourd’hui en France, beaucoup de personnes voyagent grâce au train. Si les lignes ferroviaires couvrent une grande partie de notre territoire et permettent de se rendre dans d’innombrables destinations ce n’est pas vraiment le cas en Nouvelle-Zélande. Nous avons beau dire ce que nous voulons le train reste un transport assez rapide pour se déplacer en France.

Au pays des All Blacks on oublie tout, les TGV n’existent pas et si l’on souhaite prendre le train pour se rendre quelque part il faut avoir du temps devant soit. Ici, les trains ne sont pas très rapides et modernes. En revanche les avions desservent la majorité des grandes villes du pays et pour rejoindre les petites villes il y a l’embarras du choix : bus, voitures ou encore le stop (qui est une religion ici). Les compagnies ont donc trouvé une autre solution pour développer leur activité : le tourisme.

UN TRAIN TOURISTIQUE

En Nouvelle-Zélande il existe deux grosses compagnies ferroviaires, Kiwirail qui couvre les trajets de Auckland à Wellington sur l’île du nord et deux autres trajets supplémentaires sur l’île du sud qui relient le nord de l’île à Christchurch. La deuxième compagnie est Dunedin Railways qui couvre une partie du sud de l’île du sud.

Malgré l’ancienneté de l’équipement ferroviaire, le voyage en train n’est cependant pas complètement mort. En effet, les compagnies ont su se réinventer et faire du train un moyen de déplacement utilisé principalement par les touristes. Cependant n’espérez pas prendre le train pour vous déplacer rapidement… mais plutôt pour admirer des paysages qu’il est impossible de voir en empruntant les routes classiques par voiture ou par bus.

C’est principalement sur cet axe que les compagnies ferroviaires communiquent. Aucune publicité sur le nombre infini de destinations, ni même sur la rapidité (il faut compter 12h de train pour un Auckland Wellington contre 8h en voiture ou bus et à peine 1h en avion) mais plutôt sur les routes exceptionnelles que le train emprunte. Il faut dire que les voies de chemins de fer passent par des zones qui sont à couper le souffle. De plus, la majorité des trains comportent des wagons « panoramiques » qui permettent d’admirer le paysage. 

Lire la suite

Source: e-tourisme.info

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations