Un rare regard sur l'occupation autochtone de L'Ancienne-Lorette

On parle de vous! · · Commenter

Quand l’archéologue Stéphane Noël a mené l’an dernier des sondages exploratoires sur le site de la première occupation de L’Ancienne-Lorette par les Hurons-Wendats, il est passé à 20 centimètres d’une découverte qui paraît désormais immanquable.

Qu’importe. Le potentiel du terrain situé derrière le presbytère de L’Ancienne-Lorette demeurait évident pour le chercheur, et l’importance de mener des fouilles archéologiques sur ce secteur de 700 mètres carrés, tout aussi impérative avant qu’on transforme le lieu en centre communautaire.

Ainsi ont commencé, en mai, les fouilles archéologiques de cet espace désormais en banlieue, dans un partenariat entre la coopérative Gaïa, la Ville de L’Ancienne-Lorette — enclavée dans la ville de Québec — et la communauté huronne-wendate de Wendake.

Aujourd’hui, la richesse historique de l’endroit saute aux yeux. Et l’ampleur de la découverte qu’a frôlée Stéphane Noël lors de ses sondages aussi. Dès l’arrivée sur le site des fouilles qui ont eu lieu au cours de l’été, elle s’impose visuellement, dans les fondations d’un impressionnant bâtiment de pierres des champs, qui font quatorze mètres sur sept.

« Je n’avais aucune idée que c’était là ! » lance Stéphane Noël, maître d’oeuvre d’un chantier qui permet de jeter un rare regard sur la période de l’occupation autochtone du territoire, entre 1673 et 1697.

La maçonnerie massive laisse croire qu’une structure de bois y était déposée et que le bâtiment comportait un étage et demi, poursuit le chercheur. « On n’a aucun document historique qui parle d’un bâtiment derrière [le presbytère] », dit-il au sujet de cette découverte inusitée.

Lire l'article complet

Source: Le Devoir

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations