Un port pour croisiéristes à Rivière-du-Loup (septembre 2018)

Attraits/Activités · · Commenter

La Société Duvetnor et Croisières AML, deux croisiéristes opérant à Rivière-du-Loup, transportent annuellement plus de 35 000 passagers pendant la saison touristique. Or, les entreprises font face à des difficultés considérables pour amarrer leurs navires en plus de devoir composer avec le problème de sédimentation chronique qui caractérise le bassin. De nouvelles infrastructures portuaires sont devenues nécessaires pour assurer la pérennité des opérations.

Forcée de partager le seul poste à quai disponible avec le navire Trans Saint-Laurent, Croisières AML doit se replier quotidiennement vers Gros Cacouna en fin de journée, un port où les conditions ne sont pas adaptées pour ce navire. Dans le cas de Duvetnor, le besoin de nouvelles infrastructures est particulièrement pressant, considérant l’arrivée imminente d’un nouveau navire de 15 m et de 24 passagers, Le Renard, qu’il sera très difficile d’exploiter à partir des installations existantes en raison de son gabarit.

Appuyées d’une aide financière de 150 000$ du ministère des Affaires Municipales et de l’occupation du Territoire dans le cadre du programme FARR (Fonds d’appui au développement des régions), les deux entreprises ont lancé un appel d’offres public conjoint et recruté les experts en génie portuaire de la firme Norda Stelo pour évaluer divers scénarios pour repenser les infrastructures portuaires.

Les initiateurs du projet ont reçu l’appui de la Ville et de la MRC de Rivière-du-Loup compte tenu notamment du poids économique des activités des deux croisiéristes pour la région. La Société des Traversiers et la Traverse de Rivière-du-Loup Saint-Siméon collaborent en partageant des informations techniques pour contribuer au succès des études.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 18 mars 2019

  • Tourisme Bas-Saint-Laurent - Pierre Lévesque
  • Croisière AML - Patrice Massicotte

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations