Sommet sur le transport aérien régional - Une concertation nécessaire qui doit être porteuse d'action pour améliorer le transport aérien régional

Transports, À l'agenda · · Commenter

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille très favorablement la décision du gouvernement de tenir un sommet sur les enjeux du transport aérien régional le 2 février 2018 à Lévis. Elle participera d'ailleurs aux 11 consultations régionales qui se dérouleront au cours des prochains mois avec M. Serge Simard, député de Dubuc, et M. Guy Bourgeois, député d'Abitibi-Est.

« La hausse des coûts des billets et la diminution de la desserte en transport aérien régional minent le potentiel de développement économique des communautés éloignées et augmentent leur isolement. C'est un frein majeur à l'occupation et à la vitalité du territoire québécois. Cette rencontre est fort attendue de la part des membres de la FQM et elle doit s'ensuivre d'actions structurantes pour réellement améliorer le transport aérien régional », a déclaré le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

En effet, pour bien des communautés, le transport aérien est le moyen privilégié pour rejoindre les autres régions du Québec et pour le transport des marchandises. C'est particulièrement le cas aux Îles-de-la-Madeleine qui de par sa situation doit s'appuyer sur une liaison aérienne efficace et abordable pour assurer le maintien et le développement de son territoire.

« Pour les citoyens des Îles, le transport aérien est l'équivalent d'un pont. Imaginez si pour sortir de la ville de Montréal, les citoyens devaient payer chaque fois des centaines de dollars. Les gens seraient en colère. Mais c'est la réalité chez nous. Les consultations régionales et le Sommet qui s'ensuivra sont donc une excellente nouvelle pour la communauté des Îles, mais aussi pour l'ensemble des municipalités locales et régionales », a ajouté M. Jonathan Lapierre, maire de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine et président du Comité sur le transport interrégional de la FQM. Se joindront à lui M. Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, ainsi que M. Gilbert Pigeon, maire de Saint-Eugène-de-Ladrière.

Ce comité mis en place tout récemment par la Fédération se penchera sur les enjeux du transport aérien régional. Il présentera le fruit de ses travaux et consultations lors du prochain Congrès annuel de la Fédération en septembre prochain.  

« Avoir accès à l'ensemble du territoire de manière sécuritaire et à un coût abordable, c'est une priorité pour la Fédération. Les positions que nous prendrons lors de notre prochain Congrès définiront notre action politique dans ce dossier. Le gouvernement pourra compter sur notre implication active durant tout le processus de consultation », a conclu le président de la FQM.

Source: Fédération québécoise des municipalités


On voit loin pour notre monde

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations