Sommet sur le transport aérien régional - Une concertation nécessaire qui doit être porteuse d'action pour améliorer le transport aérien régional

Transports, À l'agenda · · Commenter

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille très favorablement la décision du gouvernement de tenir un sommet sur les enjeux du transport aérien régional le 2 février 2018 à Lévis. Elle participera d'ailleurs aux 11 consultations régionales qui se dérouleront au cours des prochains mois avec M. Serge Simard, député de Dubuc, et M. Guy Bourgeois, député d'Abitibi-Est.

« La hausse des coûts des billets et la diminution de la desserte en transport aérien régional minent le potentiel de développement économique des communautés éloignées et augmentent leur isolement. C'est un frein majeur à l'occupation et à la vitalité du territoire québécois. Cette rencontre est fort attendue de la part des membres de la FQM et elle doit s'ensuivre d'actions structurantes pour réellement améliorer le transport aérien régional », a déclaré le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

En effet, pour bien des communautés, le transport aérien est le moyen privilégié pour rejoindre les autres régions du Québec et pour le transport des marchandises. C'est particulièrement le cas aux Îles-de-la-Madeleine qui de par sa situation doit s'appuyer sur une liaison aérienne efficace et abordable pour assurer le maintien et le développement de son territoire.

« Pour les citoyens des Îles, le transport aérien est l'équivalent d'un pont. Imaginez si pour sortir de la ville de Montréal, les citoyens devaient payer chaque fois des centaines de dollars. Les gens seraient en colère. Mais c'est la réalité chez nous. Les consultations régionales et le Sommet qui s'ensuivra sont donc une excellente nouvelle pour la communauté des Îles, mais aussi pour l'ensemble des municipalités locales et régionales », a ajouté M. Jonathan Lapierre, maire de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine et président du Comité sur le transport interrégional de la FQM. Se joindront à lui M. Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, ainsi que M. Gilbert Pigeon, maire de Saint-Eugène-de-Ladrière.

Ce comité mis en place tout récemment par la Fédération se penchera sur les enjeux du transport aérien régional. Il présentera le fruit de ses travaux et consultations lors du prochain Congrès annuel de la Fédération en septembre prochain.  

« Avoir accès à l'ensemble du territoire de manière sécuritaire et à un coût abordable, c'est une priorité pour la Fédération. Les positions que nous prendrons lors de notre prochain Congrès définiront notre action politique dans ce dossier. Le gouvernement pourra compter sur notre implication active durant tout le processus de consultation », a conclu le président de la FQM.

Source: Fédération québécoise des municipalités


On voit loin pour notre monde

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations