«Reviens-moi» ou la déclaration d'amour de Tourisme Montréal

Associations, Marketing · · Commenter

«Québec, reviens-moi», scande la pièce musicale proposée par Tourisme Montréal, sorte de ballade au ton romantique qui verse dans les clichés de la chanson d'amour. Une création à cheval entre le sérieux et l’absurde, selon Lg2, qui a toutefois laissé les téléspectateurs et internautes dubitatifs après sa télédiffusion sur les ondes de Radio-Canada lors de l'émission spéciale de La Fureur, le 5 janvier dernier.

En janvier 2018, Tourisme Montréal lançait la plateforme J’ai changé, prenant des airs de relation interpersonnelle entre Montréal et le reste du Québec. L’offensive interpellait directement les autres villes de la province, comme elle l’avait fait en 2017 avec la campagne Sorry pour les marchés ontarien et américain.

Déjà personnifiée par un homme, «pour jouer avec les clichés de la reconquête amoureuse», indique Marilou Aubin, directrice de création de Lg2, Montréal s’adresse cette fois à «sa belle Québec», dont les villes de Québec, Gatineau et Sherbrooke, poursuivant le jeu de la séduction initié l'an dernier.

«La métropole est souvent perçue comme une ville légèrement arrogante, se croyant au-dessus de reste du Québec», ajoute Marilou Aubin. L’initiative visait donc à basculer complètement dans l’autodérision et aller encore plus loin avec un hymne à l’amour résolument kitsch et quétaine doublé d’une vidéo à l’esthétique empreinte des codes du web et du style Lo-Fi, réalisée par Sébastien Landry avec la touche Vincent Bilodeau au motion design.

Et c’est justement ce côté humble de Tourisme Montréal qui avait été apprécié l'an dernier par certaines régions, dont la ville de Québec et la région Centre-de-Québec, selon Jean-François Bergeron, chef de groupe de Lg2, qui avaient aussitôt répondu à l’appel de la métropole par des messages invitant Montréal à les visiter.

Loin du marketing traditionnel, la campagne n’est pas un compromis et semblait destinée à brasser les codes de l’industrie.

DES RÉACTIONS MITIGÉES 

Si certains reprochent à la pièce Reviens-moi, interprétée par Mathieu Samson, de ne jamais mentionner le nom «Montréal», d’autres estiment que son intégration média ne collait pas au ton de l’émission La Fureur et que la création n’est pas allée au bout de l’absurde, quoique les réactions sur YouTube demeurent généralement positives. 

Lire l'article complet

Source: Infopresse

Tags:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 22 avril 2019

  • Tourisme Montréal - Manuela Goya
  • Groupe Le Massif - André Roy
  • YQB - Stéphane Poirier
  • CITQ - Jocelyn Dessureault
  • SÉPAQ - Jacques Caron
  • Groupe le Massif - Murielle Sand, Daniel Gélinas et Yves Lafrance
  • Hôtel 71 - Jeremy Joseph

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations