Profil de la clientèle ayant utilisé les vols vers Mont-Tremblant été 2017

Transports · · Commenter

Au cours de l’été dernier, des sondages ont été effectués auprès des utilisateurs des vols de Toronto sur Porter afin de connaître leur profil, leur comportement de vacances et leur degré de satisfaction par rapport à la destination. La dernière étude similaire avait été réalisée en 2012, soit il y a cinq ans. En utilisant sensiblement les mêmes questions, le sondage permet d’analyser les changements par rapport à la clientèle de 2012. 

Voici un résumé des faits saillants de ce sondage sur notre clientèle.  

PROFIL DÉMOGRAPHIQUE DES UTILISATEURS DES VOLS 

La clientèle se retrouve sensiblement dans les mêmes proportions qu’en 2012 par groupe d’âge chez les moins de 25 ans et chez les 55 ans et plus. Elle est cependant beaucoup plus nombreuse chez les adultes de 26 à 35 ans puisque ce groupe d’âge représente 30 % de la clientèle à l’été 2017 versus 23 % en 2012. 

La clientèle plus nombreuse dans le groupe d’âge 26-35 ans semble se répercuter chez les jeunes couples sans enfant, nettement à la hausse en 2017 par rapport à 2012. Par ailleurs, les couples avant enfants demeurent la cellule familiale la plus représentée chez les voyageurs, sensiblement pareil à ce qui fut noté en 2012. 

Il s’agit d’une clientèle très active, composés de travailleurs à temps complet. La clientèle cible de Mont-Tremblant à bord des vols de Porter présente en 2017 un revenu par ménage plus élevé qu’en 2012, les trois quarts bénéficiant de revenus par ménage supérieurs à 100 000 $. 

Plus de 90 % des voyageurs provenaient de l’Ontario, ce qui est normal puisque les vols font la liaison depuis Toronto, et plus de la moitié des voyageurs sont des résidents de Toronto. 

COMPORTEMENT DE VOYAGE 

Près de 40 % des voyageurs ont réservé leur vol moins de deux semaines avant, ce qui est fort différent de l’hiver où les gens réservent beaucoup plus tôt. 

Près du tiers des voyageurs en étaient à leur première visite dans la région de Mont-Tremblant, soit un peu moins qu’en 2012. 

Les principaux critères de choix d’une destination estivale, outre d’être en compagnie d’amis ou de la famille, sont l’intérêt pour les paysages montagneux, la pratique de sports, la recherche d’un milieu naturel et assister à des événements. 

La marche en forêt demeure l’activité la plus pratiquée dans la région par la clientèle venue par avion, devant les sports nautiques et le golf. Considérant l’intérêt porté par les nouveaux passagers aux paysages montagneux, il n’est pas étonnant de constater que plus de 60 % de ces derniers se soient adonnés à la marche en forêt durant leur séjour.  

Le vélo (de route et de montagne) représente environ 20 % des activités pratiquées lors du séjour. Par ailleurs, les activités au spa retiennent l’attention d’un visiteur sur cinq. 

Les repas au restaurant et le magasinage se situent en haut de la liste pour ce qui est des autres activités auxquelles se sont adonnés les visiteurs. 

Près de la moitié des voyageurs n’auraient pas fait un voyage à Mont-Tremblant s’il n’y avait pas eu de liaison aérienne. Les nouveaux passagers, qui en étaient à leur premier vol vers Mont-Tremblant, sont plus nombreux que les habitués à exprimer qu’ils n’auraient pas fait le voyage s’il n’y avait pas eu de liaison aérienne. 

Enfin, 95 % des visiteurs se sont dit très satisfaits de leur séjour à Mont-Tremblant, ce qui est supérieur à 2012 ou le taux de très satisfait était de 90 %. Plus du tiers des personnes interviewées ont manifesté une intention certaine de revenir à Mont-Tremblant au cours de l’hiver alors que près de 30 % ont dit qu’ils reviendraient probablement. Dans 85 % des cas, on veut revenir à Mont-Tremblant en utilisant l’avion. 

DURÉE DE SÉJOUR ET DÉPENSES 

La durée moyenne de séjour se situait à 3,3 nuitées. Plus de la moitié des visiteurs ont résidé dans un établissement hôtelier à Tremblant ou dans la région alors qu’environ le tiers des voyageurs possède une résidence secondaire ou un condo. 

La cellule de voyage, qui est composé de 2,5 personnes en moyenne, a dépensé près de 1 500 $ durant le séjour, excluant le coût du transport aérien. La principale dépense se situe au niveau de l’hébergement, suivi de la restauration, du magasinage et des loisirs.  

SOURCES D’INFORMATION 

Le bouche-à-oreille constitue de loin la principale source d’information pour connaître le service aérien entre Toronto et Mont-Tremblant, suivi du Web. Cette dernière source d’information est d’ailleurs plus élevée pour les nouveaux voyageurs. Signe des temps, les médias plus traditionnels, tels les journaux, les magazines et l’affichage ont, semble-t-il, avoir beaucoup moins rejoint la clientèle en 2017 par rapport à 2012. 

Source: Tourisme Aérien Laurentides

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations