Palais des congrès : plus d’espace en 2017?

Tourisme d'affaires · · Commenter

Alors que Montréal a été choisi comme première destination en Amérique pour l’accueil d’événements associatifs internationaux, pour une 2e année consécutive, par l’Union des associations internationales, le Palais des congrès de Montréal travaille à plusieurs projets de développement pour continuer à briller.

ÉTUDE SUR L'ENSEMBLE DE L'OFFRE ET DE LA DEMANDE

La métropole pourrait augmenter sa capacité d’accueil, alors qu’un comité étudie en ce moment la pertinence de lancer un grand projet de développement du Palais des congrès sur des terrains avoisinants. Chrystine Loriaux, directrice, communications et marketing, au Palais des congrès de Montréal, a indiqué : «Nous sommes en train de faire une étude sur l’ensemble de l’offre montréalaise et sur la demande, puis nous tentons de prévoir quelles seront les configurations optimales des lieux pour tenir les événements du futur». À la fin mars, le gouvernement du Québec a décrété une réserve sur plusieurs terrains autour de l’édifice actuel. «Nous travaillons sur un projet de développement parce que nous savons que, en 2016-2017, nous arriverons à la limite de nos capacités en matière de cohabitation de congrès dans les périodes achalandées», explique Mme Loriaux.

Sans agrandissement, Montréal devrait refuser plusieurs événements. «Cela signifierait moins de retombées économiques pour la ville et la province, lorsqu’on sait qu’un congrès sur la santé cardiovasculaire comme Vasculaire 2013, qui se tient actuellement, accueille 6 000 personnes provenant de partout à travers le Canada, qui généreront plus de 11 millions en retombées en quatre jours», précise Chrystine Loriaux. Le comité, dont fait partie Chrystine Loriaux, recherche l’information nécessaire qui permettra au gouvernement de décider s’il va de l’avant avec le projet de développement. «Les terrains sont réservés pour deux ans et on peut renouveler pour une autre période de deux ans, donc nous avons quatre ans au maximum pour arriver à une décision», indique la directrice, communications et marketing.

PORTAIL DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE POUR DÉCEMBRE

Les technologies de l’information et des télécommunications sont un élément central des grands événements et le Palais des congrès de Montréal n’hésite pas à investir dans le domaine. Un portail de commerce électronique pour les exposants sera lancé en décembre, puis une application à personnaliser sera développée pour les organisateurs d’événements : le Palais des congrès de Montréal multiplie les efforts pour rester à la fine pointe de la technologie.

Le Palais des congrès a aussi investi cinq millions pour améliorer sa connexion Internet et son affichage. «Notre réseau permet maintenant jusqu’à 20 000 connexions en simultané, ce qui est très important avec l’éclosion technologique des dernières années, explique Mme Loriaux. Aujourd’hui, il n’est pas rare qu’un seul congressiste utilise deux ou trois périphériques. Ce sont plus de 30 kilomètres de câbles que nous avons dû mettre dans les murs du Palais.» 

Pour le Palais des congrès de Montréal, qui célèbre cette année son 30e anniversaire, les investissements en technologie de l’information visent une croissance de la productivité des congressistes. 

Source : Le Devoir