New York vs Airbnb: deuxième round remporté par la plateforme collaborative

Hébergement · · Commenter

L’obligation faite à Airbnb de communiquer la liste de ses hôtes à la ville de New York a été suspendue temporairement par la justice américaine. Cette dernière donnant raison à la plateforme d’hébergement.

Ce dernier vise à obliger tous les sites d’hébergement à lui fournir la liste de ses hôtes ainsi que l’ensemble des transactions effectuées. Il devrait permettre à la mairie d'appliquer les lois de l'État de New York qui interdisent de louer un logement pour moins de 30 jours sauf si l'hôte est présent.

Cet arrêté est soutenu par plusieurs élus qui affirment que l’émergence d’Airbnb avait sensiblement aggravé la crise du logement dans la ville en sortant des appartements du parc locatif ordinaire pour les allouer aux touristes.

Mais Airbnb, qui dispose dans la Big Apple de son plus important marché aux États-Unis avec près de 52 000 biens, a estimé que l'arrêté viole la Constitution en réclamant des données privées fournies par ses utilisateurs et a assigné la marie de New York en justice.

Le maire de New York, Bill de Blasio, reste cepenant confiant pour l’application de son arrêté: « Cette loi vise à empêcher les propriétaires de créer des hôtels de facto, ce qui est injuste et illégal. Cette loi répond à un vrai problème. »

L'article complet

Source: Hospitality ON

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 13 mai 2019

  • Hôtel Omni Mont-Royal - Jean-Benoit Courcoul
  • Camping Québec - Véronique Landry
  • Camping Québec - Florence Samson
  • Fairmont Tremblant - Jonathan Legris
  • Loews Hotel Vogue - Caroline Poulson
  • DoubleTree by Hilton Montréal - Alexandra Saint-Pierre

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations