Michel Pageau, fondateur du Refuge Pageau, s’éteint

Note de rédaction · · Commenter

L'équipe de TourismExpress offre ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Monsieur Michel Pageau.

C’est avec une profonde tristesse que le conseil d’administration du Refuge Pageau vous partage la nouvelle du décès de son fondateur, Monsieur Michel Pageau, décédé le 5 octobre des suites d’une longue maladie. Avec lui s'éteignent une image et un symbole : celui d'une Abitibi-Témiscamingue aux valeurs fortes, entre animaux et nature. La célébrité de Michel Pageau a contribué à la renommée de la région, notamment celle d’Amos où il était établi, comme citoyen et comme entrepreneur. Depuis cette ville qu'il aimait tant, il a créé l’œuvre de sa vie, le Refuge Pageau


 
Le Refuge Pageau, à travers la voix de son conseil d’administration, souhaite partager la tristesse causée par le départ de cet homme admirable. « Le décès de l’homme derrière le Refuge laisse chacun d’entre nous orphelin d’un visionnaire sans précédent » indique Mario Rouillier, président du conseil d’administration. « À travers la création de ce refuge voué à la protection des animaux, il souhaitait redonner à la population le lien fondamental entre le peuple et la nature. La fondation du Refuge Pageau a permis de donner naissance à un mouvement en faveur de la réhabilitation des animaux blessés et abandonnés. » Homme engagé, ce militant infatigable du respect de la nature et de la défense des animaux restera une inspiration pour plusieurs.  

De chasseur à soigneur 

Dès sa tendre enfance, Michel Pageau ressent un puissant appel de la nature. Arpentant l'immense forêt boréale abitibienne, il apprend la dure loi de la vie sauvage, s'y confronte et la respecte. D'abord « cookie » dans des camps de bûcherons, il devient vite trappeur de grande renommée. De fil en aiguille, à la suite de toutes les expériences et rencontres qu’il fait avec la faune, il apprend à connaître et à comprendre les animaux. Ce mode de vie passé en majorité en forêt contribue grandement à développer sa profonde affinité avec le règne animal et fait grandir son respect des animaux, son désir de voir à leur mieux-être et à la conservation de leurs milieux de vie.  

Il réalise dans les années 80, que l'immense forêt d'épinettes qui l’entoure réduit de jour en jour et restreint l'espace vital de la faune boréale. Affecté par cette perte d’habitats, il troque son rôle de chasseur pour celui de soigneur, un contraste frappant. Dès 1986, année à laquelle le Refuge a été fondé, on compte par dizaines les ours, loups, orignaux et autres animaux sauvages qui trouvent refuge chez les Pageau avant d’être remis en liberté. Ceux qui ne peuvent être libérés reçoivent des soins de longue durée dans les aménagements créés au fil du temps par Michel et Louise Pageau.  

Aujourd’hui connu à travers le monde entier, le Refuge Pageau poursuit sa mission et la vocation touristique de son site en invitant les gens de tous les coins du monde à venir contempler ses protégés et à s’instruire sur l’importance du maintien de l’équilibre entre les êtres vivants. Le site que Monsieur Pageau lègue, a tout récemment célébré ses 30 ans d’existence, a accueilli des dizaines de milliers de visiteurs et est maintenant reconnu par la communauté d'affaires

La famille de M. Pageau a choisi de vivre les prochains jours en toute intimité, et demande aux médias de respecter cette volonté. Des détails seront communiqués ultérieurement à la population désirant transmettre ses condoléances. D’ailleurs, la famille tient à remercier tous ceux qui ont transmis des témoignages de sympathie depuis la triste annonce et invite ceux qui le désirent à poser un geste en la mémoire de Michel Pageau via un don au Refuge Pageau, afin que perdure son œuvre.  

Source: Refuge Pageau 

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations