Les tendances de demain - Ce qu'il ne fallait pas manquer...

Études, Économie, Marketing · · Commenter

La Chaire de Tourisme Transat de l’ESG UQAM et Tourisme Montréal ont offert, hier à Montréal, une conférence sur les tendances qui vont influencer le touriste de demain. En présence de plus de 400 professionnels de l’industrie du tourisme et d’étudiants de l’UQAM, Paul Arseneault et Pierre Bellerose nous ont dévoilé les quatre grands mouvements qui auront un impact sur le touriste à l’horizon de 2030: l’ordre mondial, la démographie, l’environnement et la technologie. Le Canada tirait à priori profit de ces nouvelles tendances en proposant un tourisme nature, plus éthique que les États-Unis et une situation sécuritaire.

LE TOURISTE DE DEMAIN SERA…

  • plus libre
  • plus spontané
  • plus confiant
  • plus proactif face aux questions éthiques
  • parfaitement autonome
  • entièrement numérique
  • connu dans ses actions et ses préférences
  • prévisible au-delà de sa propre conscience

Le touriste de demain, c’est l’être d’aujourd’hui qui sera dans un monde plus turbulent avec une prédominance asiatique. Il y a beaucoup d’incertitude géopolitique, mais il y aura toujours du tourisme! Un conseil de la part des conférenciers: "Apprenez le mandarin dès demain!" Les touristes se tourneront probablement davantage vers les conseillers en voyages car leurs désirs seront plus spécifiques, privilégiant les voyages plus authentiques dans des destinations moins prisées.

LES ACTEURS TOURISTIQUES DEVRONT S’ADAPTER !

Le touriste va évoluer dans ses désirs et ses standards, ce qui implique que les acteurs du tourisme devront s’adapter à ces évolutions. Que ce soit au niveau technologique ou de services, nous partons vers le changement. La bonne nouvelle, c’est que l’industrie sera en mesure de mieux connaitre le touriste qu’il ne se connait lui-même grâce à la Big Data et les algorithmes. En revanche, les touristes risquent d’être moins réceptifs au marketing des destinations, ce qui constituera un défi pour la profession.

« Chaque année, le Gueuleton est un moment privilégié de réflexion en regard des changements qui influencent le milieu touristique qui devra certainement s’adapter aux nouveaux comportements du touriste. Ce dernier sera plus intelligent, expert du milieu dès sont arrivée à destination et autonome dans sa façon de voyager. Ces tendances deviendront donc de nouvelles occasions pour les acteurs touristiques » a souligné Pierre Bellerose, vice président, relations publiques, accueil, recherche et développement du produit chez Tourisme Montréal. 

SÉANCE DE RATTRAPAGE: TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION

TourismExpress était présent à cette conférence et s’est procuré pour vous chers lecteurs, la présentation complète. Si vous n’avez pas pu être présents, voici l’occasion de vous rattraper. Cliquez ICI pour la télécharger.

Retrouvez également l'article d'Aude Lenoir, Analyste, sur Veille Tourisme ICI

Source: Gwendoline Duval, pour TourismExpress

Twitter

Nominations

Association hôtelière de la région de Québec

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) est fière d’annoncer l’embauche de Marjolaine de Sa à titre de directrice générale
 
«Marjolaine possède une longue et forte expérience dans le domaine de l’hôtellerie,» explique madame Michelle Doré, présidente de l’AHRQ. «Nous sommes convaincus que nous avons choisi la meilleure personne pour ce poste important et crucial pour notre industrie. Elle connaît les ventes, le marketing, les communications, le service à la clientèle… Tous les aspects essentiels de notre domaine. Bienvenue Marjolaine!» 
 
Madame de Sa travaille depuis plus de 17 ans dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme. Son mandat le plus récent fut celui de superviser les aspects marketing et communicationnels des nouvelles installations du Village Vacances Valcartier. Elle possède aussi une solide capacité à s’exprimer publiquement pour représenter les intérêts des membres et de tous les joueurs du domaine hôtelier. 
 
«Ce poste est un nouveau défi que j’accepte avec humilité et un grand désir de satisfaire,» explique madame Marjolaine de Sa. «L’industrie hôtelière de Québec est un moteur économique crucial de la capitale et j’entends m’assurer qu’elle occupe la place qui lui revient, avec l’aide du conseil 
d’administration et des membres.» 
 
L’arrivée de madame de Sa fait suite au départ de Natasha Desbiens. Nous lui souhaitons bon succès dans ses nouveaux défis professionnels. 

Source: AHRQ 


À propos de l’AHRQ 

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) regroupe 115 établissements hôteliers et 50 membres affiliés situés sur le territoire de la région de Québec et de la Rive-Sud. Les membres de l’Association hôtelière de Québec offrent plus de 12000 chambres et emploient 6000 personnes dans leurs différents établissements. L’AHRQ a été fondée en 1965 et représente 95 % des hôtels de Québec. 

Voir toutes les nominations