Les Américains et le plein air

Attraits/Activités · · Commenter

Chantal Neault du Réseau de veille en tourisme de la Chaire de tourisme Transat de l'ESG UQAM dresse l'analyse qui s'intitule : Les Américains et le plein air

La moitié de la population américaine a pratiqué une activité de plein air en 2015. Les sports de pagaie sont ceux qui enregistrent la plus forte croissance.

Le plus récent rapport de l’Outdoor Foundation fait état de la participation des Américains à 42 activités de plein air, tant hivernales qu’estivales, d’aventure douce ou extrême, en 2015. Les données proviennent d’un échantillon de 38 172 répondants âgés de 6 ans et plus. Voici les principaux résultats de cette étude.

Près de la moitié de la population américaine (48,4 %) a participé à au moins une activité de plein air en 2015, soit 142 millions de personnes qui ont effectué 12 milliards de sorties en plein air.

Même si le nombre de participants a augmenté d’un million au cours de la dernière année, le taux global de participation est demeuré relativement stable en raison de l’augmentation de la population (voir le graphique 1). Il s’agit tout de même du plus faible taux de participation des 10 dernières années. Le nombre de sorties est lui aussi demeuré relativement stable au cours de la dernière décennie, variant de 0,1 million, avec un creux en 2008 (10,1 milliards) et un pic en 2012 (12,4 milliards de sorties).

LES JEUNES DE 6 À 24 ANS

 

La participation à des activités de plein air des jeunes de 6 à 12 ans et de 13 à 17 ans a chuté de 15 % et 10 % respectivement au cours des 10 dernières années, passant de 78 % à 63 % dans le premier cas et de 60 % à 59 % dans le deuxième cas. Pendant la même période, celle des 18 à 24 ans s’est accrue de 2 % (de 55 % à 57 %).

 

En 2015, les jeunes Américains qui ont effectué des sorties en plein air provenaient de toutes les régions du pays, notamment :

  • l’Atlantique Sud (19 %);
  • le Centre Nord-Est (17 %);
  • le Pacifique (15 %);
  • l’Atlantique-Centre (15 %).

Les jeunes résidents de la Nouvelle-Angleterre, région limitrophe du Québec, détenaient le plus faible taux de participation à des activités de plein air (4 %), lequel est d’ailleurs demeuré relativement stable dans toutes les régions du pays de 2007 à 2015.

Lire la suite

Analyse rédigée par Chantal Neault, Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat, École des sciences de la gestion, UQAM.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 8 juillet 2019

  • Groupe Le Massif - Pascal Djalane
  • Cirque du Soleil - André Martel
  • Culture Montérégie - Jacinthe Ducas
  • La Cache du Domaine Hôtel, spa & plein air - Jean-Michel Painchaud

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations