Le voyage d'affaires entre dans une nouvelle ère

International, Tourisme d'affaires · · Commenter

Le tourisme d'affaires entre dans une nouvelle ère. Entre des nouveautés qui bouleversent le marché et des exigences en matière de sécurité toujours plus fortes au sein des entreprises, c'est toute la profession qui se réorganise pour faire voyager les professionnels dans des conditions optimales.

Les résultats du dernier baromètre d'American Express, révélés début 2016, témoignent d'un changement majeur pour les acteurs du tourisme d'affaires : pour la première fois, la sécurité arrive en tête des préoccupations des travel managers et acheteurs voyages, devant la maîtrise des coûts. Un constat d'autant plus intéressant que l'étude a été réalisée avant les attentats de Paris de novembre 2015, laissant deviner une tendance de fond. 

Dans ce contexte où le souci de la protection prédomine, le potentiel des nouvelles technologies arrive à point nommé, apportant son lot de services synonymes de garanties lors des déplacements des collaborateurs. 96 % des entreprises interrogées dans le baromètre d'American Express indiquent avoir d'ores et déjà mis en place un système innovant de suivi et de tracking des voyageurs.

Parallèlement, les budgets alloués aux déplacements professionnels en Europe sont en nette progression en 2015 par rapport à 2014 (+ 1,42 %). "Entre la sécurité et les voyages, les entreprises ne veulent pas choisir, d'où l'importance de savoir répondre aux exigences", précise Jérôme Fouque, vice-président et directeur général de l'agence de voyages d'affaires Egencia France.

"Une étude publiée par Gartner il y a quelques mois a révélé qu'entre 2014 et 2015, l'augmentation de l'utilisation des applications Travel se situe entre 40 et 50%", confie Emmanuel Vergé, directeur marketing de Concur, spécialiste des services intégrés de gestion des déplacements professionnels. "La start-up berlinoise appelée Conichi propose grâce à la technologie beacon des fonctionnalités telles que le check-in et check out automatique, de communiquer instantanément à la réception d'un hôtel le profil détaillé du voyageur s'il le souhaite (allergies, préférences, check-out tardif...). La solution permet aussi de savoir si le collaborateur se trouve ou non dans l'hôtel, en cas d'assistance nécessaire", conclu Emmanuel Ebray.

L'article complet.

Source: Décision-Achats.fr 

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations