Le voyage d'affaires entre dans une nouvelle ère

International, Tourisme d'affaires · · Commenter

Le tourisme d'affaires entre dans une nouvelle ère. Entre des nouveautés qui bouleversent le marché et des exigences en matière de sécurité toujours plus fortes au sein des entreprises, c'est toute la profession qui se réorganise pour faire voyager les professionnels dans des conditions optimales.

Les résultats du dernier baromètre d'American Express, révélés début 2016, témoignent d'un changement majeur pour les acteurs du tourisme d'affaires : pour la première fois, la sécurité arrive en tête des préoccupations des travel managers et acheteurs voyages, devant la maîtrise des coûts. Un constat d'autant plus intéressant que l'étude a été réalisée avant les attentats de Paris de novembre 2015, laissant deviner une tendance de fond. 

Dans ce contexte où le souci de la protection prédomine, le potentiel des nouvelles technologies arrive à point nommé, apportant son lot de services synonymes de garanties lors des déplacements des collaborateurs. 96 % des entreprises interrogées dans le baromètre d'American Express indiquent avoir d'ores et déjà mis en place un système innovant de suivi et de tracking des voyageurs.

Parallèlement, les budgets alloués aux déplacements professionnels en Europe sont en nette progression en 2015 par rapport à 2014 (+ 1,42 %). "Entre la sécurité et les voyages, les entreprises ne veulent pas choisir, d'où l'importance de savoir répondre aux exigences", précise Jérôme Fouque, vice-président et directeur général de l'agence de voyages d'affaires Egencia France.

"Une étude publiée par Gartner il y a quelques mois a révélé qu'entre 2014 et 2015, l'augmentation de l'utilisation des applications Travel se situe entre 40 et 50%", confie Emmanuel Vergé, directeur marketing de Concur, spécialiste des services intégrés de gestion des déplacements professionnels. "La start-up berlinoise appelée Conichi propose grâce à la technologie beacon des fonctionnalités telles que le check-in et check out automatique, de communiquer instantanément à la réception d'un hôtel le profil détaillé du voyageur s'il le souhaite (allergies, préférences, check-out tardif...). La solution permet aussi de savoir si le collaborateur se trouve ou non dans l'hôtel, en cas d'assistance nécessaire", conclu Emmanuel Ebray.

L'article complet.

Source: Décision-Achats.fr 

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations