Le Groupe Riôtel innove pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre en s'associant à l'humoriste P-A Méthot

Hébergement, Marketing · · Commenter

Malgré la pandémie, la Gaspésie connait un succès incroyable cet été. La destination permet une distanciation naturelle, grâce à ses grands espaces, ses plages et ses montagnes. Comme beaucoup d’entreprises, le Groupe Riôtel, fait face à d’importants défis par rapport à la main d’œuvre.

L’équipe du Groupe Riôtel a choisi d’innover en mettant en place une campagne de recrutement ayant comme porte-parole l’humoriste d’origine gaspésienne P-A Méthot. L’objectif est de bonifier notre réseau de contacts et de bénéficier de la notoriété d’un gaspésien connu pour convaincre et séduire rapidement des candidats potentiels. La saison bat son plein encore pour quelques semaines, les étudiants commencent à quitter et nous devons poursuivre cette belle lancée. 

«Chaque fois que P-A Méthot parle aux médias et à son public, il communique sa grande fierté pour sa région natale. Nous pensons qu’un message de sa part portera plus fort et que ça provoquera un effet de solidarité pour le bénéfice de l’Industrie touristique de la région», souligne Nathalie Blouin, vice-présidente ventes et marketing. De courtes capsules vidéo seront diffusées sur les médias sociaux afin de toucher la fibre gaspésienne ou inciter des gens d’ailleurs au Québec de venir vivre une expérience professionnelle en Gaspésie.  

Le Groupe Riôtel espère recevoir des candidatures locales évidemment, mais souhaite attirer aussi rapidement des gens de Montréal, Québec ou d’ailleurs de la province qui travaillent en hôtellerie ou en restauration, et qui, en ce moment, sont sur l’assurance emploi. «Nous savons que plusieurs établissements sont fermés ou affichent un taux d’occupation autour de 20%. Nous pensons qu’il y a très certainement des gens disponibles dès maintenant pour occuper des emplois ponctuels», mentionne madame Blouin.

Trente postes sont à combler en ce moment, allant des cuisiniers, aide-cuisiniers, plongeurs, préposés à l’entretien ménager, hôtes/hôtesses, serveurs, préposés au service de bar, commis débarrasseurs. «Nous ne pouvons pas nous résigner à fermer des sections de chambres ou des plages horaires dans nos restaurants, alors que nous savons pertinemment que ce n’est pas le plein emploi en ce moment. Nous devons trouver des candidats et, pour ce faire, nous avons besoin d’une voix qui porte partout au Québec», ajoute monsieur François B. Rioux, président du Groupe Riôtel.

En parallèle, Riôtel travaille une stratégie commerciale afin d’inciter les gens, qui n’ont pas pu venir en Gaspésie en juillet et août faute de disponibilités, de voyager dans la région en septembre et octobre. «La Gaspésie a beaucoup à offrir en automne et nous espérons que le gens auront le goût d’un road trip, en dehors de la très haute saison.»

Notons que le Groupe Riôtel possède trois hôtels et restaurants en Gaspésie, situés autour de la péninsule à Matane, Bonaventure et Percé. 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 28 SEPTEMBRE 2020

  • Coopérative TREQ - Jean-Martin Aussant
  • Minéro - Musée de Thetford - KB3 - André Prus
  • Conseil d'administration de l'ITHQ - Colombe Bourque, Stéphanie Lepage, Jacques Nantel, Jasmin Tanguay et Pasquale Vari

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations