La montée en puissance des micro-influenceurs

Techno, Marketing · · Commenter

Ses 117 millions d’abonnés font de Selena Gomez la personnalité la plus suivie sur Instagram. Si de nombreuses marques cherchent la manne, d’autres se tournent de plus en plus vers un nouveau modèle d’influenceurs, suivis par un public de créneau et à la recherche d’authenticité.

Depuis le début de sa jeune carrière, Selena Gomez a déjà été l’égérie de grandes marques aussi variées que Coca Cola, Louis Vuitton, Verizon, Pantene et Coach. Alors qu'elles investissent des sommes faramineuses pour que des célébrités deviennent le véhicule de luxe de leurs produits, les consommateurs semblent vouloir réclamer, plus que jamais, les histoires de créateurs qui leur ressemblent.  

CRÉER PAR PASSION

«Contrairement aux mégas stars, ces nouveaux influenceurs créent du contenu par passion, pour partager une opinion, explique Coralie-Jade Fournier, stratège de contenu d’influence de Bleublancrouge. Ils permettent aux marques de toucher des plus petits auditoires de manière plus personnalisée et adaptée.» En optant pour ces nouvelles vedettes des réseaux sociaux, les entreprises ont la possibilité de toucher plusieurs cibles à une meilleure fréquence, bien souvent à moindre coût.

MISER SUR LE TAUX D'ENGAGEMENT

Si, par définition, les micro-influenceurs ne rallient pas un auditoire aussi vaste que les célébrités, plusieurs rapports, dont un récent de Markerly, signalent que leur niveau d’engagement est souvent inversement proportionnel.

LE BON FIT

Macro ou micro, ce qui importe vraiment pour Gabrielle Madé, directrice du studio de youtubeurs Slingshot, c’est de trouver le bon fit entre la marque et le créateur de contenu.

Lire l'article complet

Source: Infopresse

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 14 janvier 2019

  • Association des clubs de golf du Québec (ACGQ) - David Skitt
  • Assemblée nationale - Martin Gagné

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations