L'effet billboard existe-t-il encore avec les OTA?

Distribution, International · · Commenter

Quiconque travaille en tourisme depuis quelques années est au courant de la relation d’amour-haine entre l’industrie hôtelière et les agences de voyages en ligne, communément appelées OTA (online travel agencies), telles Expedia ou Booking, pour ne pas les nommer. Que ce soit ici-même sur ce blogue ou ailleurs, le sujet a été traité à maintes reprises :

Le sujet demeure chaud, et toujours autant d’actualité, alors que les grandes chaînes hôtelières incitent de plus en plus le consommateur à réserver en direct, le canal de distribution le moins coûteux. Du moins, en théorie. Car voilà, il y a également un coût pour obtenir un client direct, surtout quand on calcule tous les efforts déployés pour en faire l’acquisition… et la rétention, notamment avec les programmes de fidélisation propriétaires. Et ce coût peut parfois excéder celui de la commission versée aux OTA, contre qui on cherche tant à se distancier.

Lire l’article (en anglais) et point de vue de Peter Connor, professeur à l’ESSEC Business School de Paris et consultant pour PhoCusWright Europe: Data suggests hotel loyalty rates may hurt owners more than OTA fees do.

Lire la suite

Source: e-tourisme.info

Tags:

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations