Guy Laliberté: technologies immersives - des chapiteaux aux pyramides

Investissements, Attraits/Activités · · Commenter

Après le Cirque du Soleil, la nouvelle entreprise de Guy Laliberté, Lune Rouge, plonge dans un univers futuriste. Les pyramides du projet PY1 offriront des expériences immersives et virtuelles. Et un hub créatif encouragera les jeunes à révolutionner le monde du divertissement créatif. Tout ça à partir de Montréal.

200 MILLIONS 

Deux cents millions de dollars. C’est le chiffre que Guy Laliberté lâche en toute fin d’entrevue. La somme qu’il a investie dans ses nouveaux projets. « Je suis all-in », ajoute-t-il selon l’expression utilisée au poker. Après avoir vendu le Cirque du Soleil en 2015, à un prix évalué à 1,5 milliard, l’artiste-entrepreneur de 59 ans n’a pas envisagé la retraite longtemps. Il a compris qu’une occasion se profilait dans le créneau du divertissement en direct. Celle de l’expérience immersive collective. « Nous avons une fenêtre de trois à cinq ans pour être les premiers à se positionner dans ce marché », dit-il.

UN « TRIP VISUEL » 

La meilleure façon d’entrer dans ce nouvel univers passe par son projet PY1, de l’unité d’affaires Lune Rouge Entertainment. On parle ici d’une expérience immersive, virtuelle et interactive. Les projections d’images et de vidéos se font en format géant, à 360 degrés, à l’intérieur d’une pyramide. Cette « boîte magique », baignée de sons et de lumières, accueille 600 personnes. Il n’y a pas de sièges. Les spectateurs se promènent à leur gré. Et ils pourront tester différentes technologies de réalité virtuelle et augmentée. « Pour notre premier spectacle, on a voulu faire un vrai trip visuel », souligne Guy Laliberté.

La grande première se tiendra à Montréal l’été prochain. Les représentations auront lieu dans le Vieux-Port du 1er juin à la fin de septembre, plusieurs fois par jour. « L’objectif, c’est que la pyramide devienne pour Lune Rouge ce que le chapiteau a été pour le Cirque du Soleil », souhaite l’entrepreneur. À terme, il pourrait y en avoir une vingtaine dans le monde. Le spectacle de 60 minutes s’intitule Au-delà des échos. Il raconte un voyage onirique, de la naissance de la cellule jusqu’à la technologie d’aujourd’hui. Il est conçu par Gabriel Coutu-Dumont, un artiste visuel québécois. Plus tard en soirée, les jeudis, vendredis et samedis, l’espace se transformera en boîte de nuit.

Lire l'article complet

Source: La Presse+

Site Web: PY1

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations