Festival Western de St-Tite et élections: Le RÉMI interpelle les partis politiques fédéraux

Associations, Gouvernements, Campagne électorale · · Commenter

Logo Regroupement des évènements majeurs internationauxAlors que se met en branle ces jours-ci le Festival Western de St-Tite, le Regroupement des événements majeurs internationaux interpelle les partis politiques fédéraux afin de savoir comment ils entendent ramener le Canada au top 10 des destinations touristiques internationales et si, à cette fin, ils peuvent notamment s’engager à mieux soutenir l’industrie événementielle. Le Regroupement compte profiter du passage de candidats à ce grand rendez-vous pour partager des propositions et pistes de solution. 

Depuis la fin du Programme de manifestations touristiques de renom, en 2010, le RÉMI demande la création d’un programme dédié au développement du produit touristique qui viendrait soutenir les événements et festivals, pour les rendre plus attrayants et compétitifs à l’échelle internationale. Il propose également la mise en place d’un crédit d’impôt pour la production de spectacles, la simplification des mesures fiscales applicables lors de la rétention de services d’artistes non-résidents et l’augmentation des budgets de Patrimoine canadien, des agences comme Développement économique Canada et Destination Canada.

Entre 2002 et 2011, le Canada a chuté de la 7e à la 18e place des destinations les plus courues dans le monde. Pire, il est l’un des seuls cinq pays à avoir reculé en chiffres absolus, alors que la planète compte de plus en plus de touristes et que la croissance de ce secteur dépasse les 4 % par année. Le nombre de touristes internationaux est passé ici de 20,1 millions en 2002, à 16 millions en 2011. La balance touristique du Canada est déficitaire : les touristes d’ici dépensaient en 2012 17,64 milliards $ de plus à l’étranger que ceux de l’étranger ici, des devises qui sortent de l’économie canadienne.

Pourtant, le tourisme est payant. Avec 9,1 millions $ investis dans les 27 membres du RÉMI en 2013, le gouvernement du Canada a recueilli plus de 24,4 millions $ en taxes et impôts. Les retombées économiques générées par les membres du Regroupement ont été, à elles seules, de plus 362 millions $ cette année-là.

Source : RÉMI

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations