Facebook: Stop ou Encore?

Techno · · Commenter

Cette question, nous nous la sommes posée la semaine dernière à Pau dans le cadre d’une « Battle » que j’ai eu le plaisir d’animer aux #ET14, en compagnie de Nicolas De Dianous (fondateur de l’agence We Like Travel) et Sébastien Repéto (fondateur de l’agence MyDestination). Depuis le scandale Cambridge Analytica, la prise de conscience des limites et dangers du réseau social #1 est réelle et sérieuse, y compris du côté de son propre fondateur Marc Zuckerberg, Zuck pour les intimes… Je vous propose de revenir sur les points clés de cette Battle puis d’en tirer des enseignements quant à la place à donner à Facebook dans les stratégies digitales.

Vous n’avez pas assisté à la Battle? Si vous avez 1h devant vous, le mieux est de commencer par visionner le replay sur Youtube

DANS LE CAS CONTRAIRE, VOICI L’ESSENTIEL DE CE QU’IL FALLAIT RETENIR DE CETTE BATTLE :

Facebook a changé ! Non, Facebook n’est plus le réseau social que quelques-uns d’entre nous ont connu il y a une petite dizaine d’années, sans pubs, centré sur les interactions entre ses membres… Désormais, Facebook est un véritable media, qui nous propose de (tous) petits espaces de prises de parole avec un auditoire plus ou moins fidèle, et des espaces publicitaires variés et plutôt efficaces. A vous de le considérer comme tel si ce n’est déjà fait…

Facebook est toujours debout ! Les usages ont évolué certes, certainement plus raisonnés, moins effrénés, plus matures, mais l’audience est toujours là, chiffres Médiamétrie à l’appui ! Paradoxalement, tous les phénomènes qui ont secoué Facebook (Fake News, Cambridge Analytica, démultiplication des contenus viraux bullshit…) ont plutôt fait du bien à Facebook, Zuck n’ayant pas eu d’autres choix que de prendre des mesures drastiques pour « faire le ménage ». Force est de constater que depuis quelques semaines, le contenu s‘améliore. D’ailleurs parmi une sélection de 78 destinations sur les 562 analysées par We Like Travel, on constate une stabilité du nombre de personnes uniques touchées chaque mois par une page, entre 2017 et 2018. Le taux d’engagement moyen des pages est stable lui aussi, à 1,67%.

Facebook est devenu bien plus qu’un média ! Les posts, les partages, les pubs… tout ça est devenu une facette parmi d’autres de Facebook, qui se diversifie et innove dans une logique servicielle. On a déjà eu l’occasion sur ce blog de parler des nouveaux services à leur ouverture : Groupes, Annonces, Recommandations, Local, Agenda, Événements, Shopping, Market Place, Dating… La plupart de ces outils pourraient être pris en compte dans une stratégie d’animation performante, sans oublier Messenger et toutes les stratégies conversationnelles qui émergent de toutes parts.

Facebook est plus complexe à piloter ! Si l’audience est en effet toujours là, en nombre d’utilisateurs (à part les jeunes qui ont tendance à quitter le réseau), reste que les modifications comportementales rendent les choses plus compliquées pour les animateurs de pages : Toujours plus de contenus + Audience stabilisée + Moins de temps par utilisateurs = Points de contacts naturels plus rares. Dans ce contexte, la performance dépend essentiellement des contenus, locomotive de l’audience, et de la qualité de l’animation, dans le respect des fondamentaux du community management.

Lire la suite

Source: e-tourisme.info

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations