Développer les conditions gagnantes pour nos entrepreneurs touristiques

Associations · · Commenter

À la veille des Assises du Tourisme 2017 qui débutent ce soir par le traditionnel cocktail de l’industrie, TourismExpress a souhaité faire le point sur les 15 premiers mois de l’Alliance depuis sa fondation avec son président-directeur général Martin Soucy. 

L’Alliance est l’organisation de l’industrie. Bien que son mandat de commercialisation de la destination à l’international ait été le plus visible au cours des derniers mois, Martin Soucy rappelle que l’Alliance est d’abord et avant tout une association d’affaire, dont la mission est d’être le partenaire de réussite de l’ensemble de l’industrie touristique. Elle a pour vision de participer à faire du Québec une destination de calibre international. Chacune de ses actions visent à unir, concerter et représenter les entreprises et les associations pour propulser la performance de notre industrie.

L’Alliance est une organisation bicéphale – où d’un côté on retrouve l’association d’affaire et de l’autre, le mandataire multiple, dont la commercialisation du Québec à l’étranger. Les deux fonctions sont autonomes et financées par des fonds distincts. L’entièreté des actions menées par l’Alliance en matière de services à ses membres et de représentation d’intérêts de l’industrie sont financés par des fonds privés, ce qui lui préserve l’indépendance de parole et de décision. Quant aux mandats qui lui sont confiés par les autorités gouvernementales, ils sont financés par des fonds publics et font l’objet d’une reddition de compte rigoureuse et publique.

En tant qu’association d’affaires, l’Alliance veille à la défense des intérêts de l’ensemble des joueurs de l’industrie touristique. Elle fait une veille active des enjeux et orchestre, souvent dans l’ombre, les bonnes stratégies pour que les conditions gagnantes au succès de nos entrepreneurs puissent advenir. Que ce soit dans la préparation des consultations prébudgétaires ou dans la mise en synergie de partenaires dans le cadre de dossiers transversaux comme l’accessibilité aérienne des régions, l’Alliance œuvre au quotidien à être le partenaire de réussite de notre industrie.

Parce que l’information est le cœur d’une bonne décision d’affaires, l’Alliance met en place les mécanismes pour être la plaque tournante de l’échange d’informations, de diffusion de données crédibles et pertinentes, de prises de position constructives, d’échanges de meilleures pratiques et de représentations d’intérêts.

L’Alliance est aussi un mandataire multiple. En plus de l’important mandat de commercialisation de la destination à l’international que lui a confié la ministre du Tourisme du Québec, l’Alliance assure la gestion des programmes signalisation touristique : équipements touristiques privés, services de carburant et de restauration sur les autoroutes et itinéraires cyclables hors route sur les autoroutes. Elle fait également la gestion des insatisfactions concernant les entreprises touristiques touchant l’hébergement (à l’exception de l’hébergement illégal), les attraits, les activités et les services. Et coorganise avec le ministère du Tourisme les Assises du Tourisme qui auront lieu ce soir et demain au Palais des congrès de Montréal.

Être le partenaire de réussite de l’industrie, c’est assurer la cohérence 360˚.  Thème des Assises du Tourisme, la cohérence est au cœur de la réussite de notre industrie. Martin Soucy souligne que les destinations performantes à travers le monde investissent toutes dans trois piliers essentiels : l’expérience touristique, l’accès et la mise en marché. Et se donnent les moyens de leurs ambitions. Le PDG de l’Alliance rappelle que le gouvernement du Québec a mis sur la table au cours des derniers mois de nombreux leviers financiers pour favoriser l’émergence de nouvelles expériences touristiques et la bonification de celles qui sont existantes. Avec près de 350 M$ sur les prochaines années, les sommes disponibles sont historiques. C’est donc maintenant à l’industrie de livrer la promesse du QuébecOriginal qui est faite aux touristes internationaux. L’Alliance accompagnera les entrepreneurs et leurs partenaires de réalisations dans le cheminement d’affaire pour tirer profit au maximum des leviers offerts afin de stimuler le développement d’expériences attractives. Les efforts réunis de tous les partenaires de l’écosystème touristique permettront de voir se développer au Québec des expériences de calibre mondial, la consolidation des pôles touristiques porteurs et surtout, de voir émerger des expériences innovantes et distinctives.

L’augmentation constante de l’arrivée des touristes internationaux au cours des dernières années est une excellente nouvelle pour nos portes d’entrée que sont Montréal, Québec et l’Outaouais. L’accès à la destination est donc essentiel. Néanmoins, le défi de l’accès à nos régions reste immense. L’Alliance supporte les avenues proposées par les partenaires privés de transport aérien afin que l’accès aux régions soit abordable et flexible dans la perspective que la manne de touristes internationaux puisse percoler dans nos régions.

Être cohérent dans le développement des conditions gagnantes de l’industrie requiert d’affirmer haut et fort l’importance stratégique de ce qu’appelle Martin Soucy la richesse humaine. En tourisme, l’employé est le produit touristique et un pilier important de la marque Québec Original. Parce que c’est un enjeu prioritaire de la cohérence de nos actions, l’Alliance a contribué étroitement au cours des derniers mois aux travaux qui ont mené au Rendez-vous national de la main-d’œuvre qui a permis de mettre en lumière les défis particuliers du tourisme. Que ce soit face aux défis de la saisonnalité ou de la professionnalisation de nos travailleurs ou encore de la formation de notre relève, l’Alliance porte quotidiennement ces enjeux et en assure une active représentation auprès des décideurs et influenceurs.

Pour 2022 : cinq objectifs d’affaires. À l’horizon de 2022, l’Alliance souhaite avoir atteint cinq objectifs précis :

  1. Atteindre les objectifs du mandat de commercialisation du Québec à l’international et s’être vu confier à nouveau, en 2020, le mandat par le gouvernement du Québec.
  2. Être reconnu comme étant le partenaire de réussite en unissant les forces vives de l’industrie dont l’ensemble des associations touristiques qu’elles soient régionales ou sectorielles.
  3. Participer à développer l’expérience touristique de calibre mondial et son accessibilité dans les régions.
  4. Accroître la reconnaissance de l’impact du tourisme dans l’économie du Québec.
  5. Assurer une gouvernance et une gestion exemplaire de l’organisation.

Fièrement QuébecOriginal! En cette journée d’ouverture des Assises du Tourisme, Martin Soucy exprime un souhait : que dans un proche horizon, chaque Québécois porte fièrement le QuébecOriginal et devienne un ambassadeur de notre destination. Ensemble et en cohérence, nous pourrons faire du Québec une destination de calibre mondial!

 

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations