Comment un étudiant qui a abandonné ses études a-t-il transformé sa start-up en disrupteur de l'industrie hôtelière traditionnel ?

Hébergement, International · · Commenter

En 2013, Ritesh Agarwal, aujourd'hui âgé de 24 ans, a fondé OYO, une marketplace hôtelière en ligne. Le modèle d'OYO est simple : il adopte des hôtels pour les mettre dans son portefeuille, leur fait adopter certaines normes de services, de caractéristiques, de personnel, de prix, de sécurité et vend ensuite leurs chambres sous sa propre marque, en échange d'une partie des revenus.

« L'industrie offre une opportunité de plus de quatre millions de chambres d'hôtel et de chambres d'hôtes en Inde et il y a un espace vide qui existe dans le segment de l'économie », a déclaré Ritesh Agarwal.

« Notre objectif premier est de renforcer notre présence en Inde. Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons atteint 100 000 clés et nous sommes confiants de pouvoir atteindre 180 000 clés cette année. Dans le but d'approfondir notre réseau et notre engagement en tant que plus grande chaîne hôtelière d'Asie du Sud, nous nous sommes étendus en Malaisie, au Népal et en Chine, où nous avons plus de 5 500 partenaires actifs, » a déclaré un porte-parole d'OYO.

Dans les mois qui suivent le lancement de ses activités en Chine, OYO cherche à s'implanter en Indonésie, au Royaume-Uni et dans d'autres pays européens où il souhaite se développer au cours des 12 à 18 prochains mois.

L'article complet

Source: Hospitality ON

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 15 juillet 2019

  • Cache du Domaine & Centre de congrès de Thetford - Annie Dumont
  • Centre de Congrès et le Four Points by Sheraton de Lévis - Andrée Gilbert
  • Les hôtels Versailles - Ana Gabriela Garzona
  • Le Méridien Versailles & Château Versailles - Derek Lee
  • Le Mount Stephen - Massimo Urzillo
  • Musée régional de la Côte-Nord - Johane Bergeron

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations