Chronique du pdg de l'Alliance de l'industrie touristique du Québec

Restauration, Associations · · Commenter

J’entreprends aujourd’hui une conversation directe avec vous, acteurs de l’industrie touristique qui me passionne, que j’ai l’immense honneur de représenter. D’entrée de jeu, je remercie Joanne Beaulieu de m’offrir cette opportunité d’utiliser sa plateforme de TourismExpress. Une idée commune qui a germé au fil de nos échanges des derniers mois.

Voilà, je me lance !

Une fois par mois, je vous ferai part d’observations, d’idées et de questionnements avec l’objectif de susciter tant ma réflexion que la vôtre. Je souhaite aussi répondre à vos questions sur l’Alliance de l’industrie touristique, le mandat de marketing international que nous gérons avec enthousiasme ou tout autre sujet d’actualité touchant notre domaine.

Naturellement (voyez ici un grand clin d’œil), vous comprendrez que je me réserve la possibilité de discuter de vive voix avec certains d’entre vous sans nécessairement étaler l’objet de nos échanges sur la place publique.

LES 25 : UNE INITIATIVE FAISANT SUITE AUX DERNIÈRES ASSISES DU TOURISME

Il faut le savoir, les coûts d’organisation de grands évènements touristiques, telles les Assises du Tourisme, sont importants. Nous devons tenir ce type de rencontres dans des lieux pouvant accueillir un grand nombre de participants. Ceci étant dit, j’ai pris le temps d’entendre les commentaires à savoir que le coût pour assister à ces grands évènements peut être onéreux pour les plus petites entreprises.

J’ai la ferme conviction que nous devons tous participer à la réflexion et nous enrichir des discussions qui ont cours dans ces occasions. C’est ainsi que nous pourrons avancer et devenir plus forts.

Dans ce contexte, l’Alliance assumera le coût de participation au Congrès Excellence Tourisme du 7 novembre prochain pour 25 entreprises touristiques ayant un chiffre d’affaires de moins de 250 000 $. C’est un premier pas pour nous afin de faciliter l’accès à ces évènements à un nouveau public. Tous les détails en cliquant ici.

TOP RESA

J’ai participé, avec une délégation du Québec et du Canada, à mon premier salon d’envergure internationale, IFTM Top Resa, en France la semaine dernière. C’est un rendez-vous de l’industrie touristique où les destinations rivalisent entre elles pour séduire les acheteurs du réseau de distribution que sont les voyagistes, tours opérateurs et grossistes. Je vous rappelle ici, la France est le premier marché long-courrier du Québec alors que, selon le ministère du Tourisme, plus de 465 000 passagers ont visités le Québec laissant près de 475 millions de dollars de dépenses touristiques. Notre ambition est de surpasser les 600 millions de dollars d’ici 2020.

J’ai eu plusieurs échanges instructifs avec les collègues sur place et j’en reviens avec un bouillon d’idées. L’équipe de l’Alliance travaille étroitement avec ses partenaires de l’industrie pour une plus grande cohésion de nos actions à travers la marque QuébecOriginal et ses 14 expériences. Plusieurs entreprises françaises sur place ont d’ailleurs souligné la pertinence de cette approche alors que le voyageur indique ce qu’il souhaite faire ou vivre avant de choisir la destination.

Comment pourrions-nous mieux organiser notre action de vente et travailler encore plus étroitement ensemble pour nous démarquer efficacement des destinations telles le Costa Rica, les États-Unis ou l’Argentine (mon stand préféré à Top Resa) ? Une option serait-elle d’y déléguer nos 3 meilleurs vendeurs du Québec au nom de tous et d’ajouter de l’animation qui présente la distinction du Québec lors de prestations culinaires ou musicales ? Pour ceux et celles qui ont déjà assisté à ce type d’évènement, que feriez-vous différemment pour renouveler notre approche ? 

UNE INVITATION POUR LA RELÈVE EN TOURISME

Certains d’entre vous me connaissent depuis longtemps et savent que je suis un enfant du tourisme pour y avoir fait mes débuts dès mon premier emploi d’été à l’âge de 16 ans. Au fil de mes expériences de travail, et fort de mon cheminement académique, j’ai relevé avec passion de nombreux défis en entreprise avec ce sentiment que j’étais toujours à ma place, sur mon X en tourisme.   

Œuvrant maintenant à la tête de votre association d’affaires provinciale, je suis préoccupé par la relève devant les enjeux de richesse humaine qui sont criants dans notre industrie. Nous sommes des marchands de bonheur et la complexité grandissante de notre environnement d’affaires concurrentiel demande que notre industrie attire et développe des gens talentueux. Des gens tout aussi passionnés par ce métier qui fait en sorte que nous accueillons et faisons vibrer des voyageurs d’ici et de partout dans le monde.

Mon collègue Yves Lalumière a lancé récemment une bourse pour favoriser la relève, ce qui appuiera l’action de la fondation pour la relève en tourisme ou encore les initiatives issues du monde de l’éducation spécialisée en tourisme. D’autres initiatives seront requises, dont la valorisation de nos métiers, pour s’assurer que les jeunes travailleurs nous adoptent !

Dans cette perspective, je me permets d’inviter, au nom de l’Alliance et à nos frais, 5 étudiants à assister au Congrès Excellence Tourisme. C’est une façon de les mettre en contact avec les artisans de notre industrie et de les faire rêver à ce métier qui nous passionne tous et toutes. Simplement écrire à info@alliancetouristique.com pour nous souligner votre intérêt.

Au plaisir de vous rencontrer en personne lors du Congrès Excellence Tourisme le 7 novembre prochain !

Martin Soucy, pdg, Alliance de l'industrie touristique du Québec

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations