Bromont: baisse de taxes pour 75% des commerces

Économie · · Commenter

Alors que le compte de taxes des résidents de Bromont subira une hausse moyenne de 4% en 2017, les trois quarts des commerçants verront la facture diminuer. «Cette année, on s'est dit qu'on voulait alléger quelque peu le fardeau des commerces et des industries, a indiqué en point de presse lundi la mairesse Pauline Quinlan. [...] On le fait parce qu'on pense que ces entreprises vont réinvestir localement. Ça nous permet aussi de consolider tout notre volet résidentiel.»

Ainsi, les taux de taxation des commerces et des industries passeront respectivement de 1,87$ à 1,79$ puis de 2,43$ à 2,33$ par 100$ d'évaluation. La valeur foncière moyenne des immeubles commerciaux grimpera de 2,1%, pour atteindre 1,2 M$. La facture globale de ceux-ci avoisinera alors 21 500$, en hausse de 2,1%. Selon les données fournies par la Ville, 75% des propriétaires de ces entreprises débourseront moins qu'en 2016. Dix-neuf pour cent des gens d'affaires dans cette sphère paieront entre 0$ et 1000$ de plus.

RÉSIDENTIEL

Le taux de taxation résidentiel a été fixé à 0,76$ par 100$ d'évaluation, une infime baisse d'un cent comparativement aux trois dernières années. Cette diminution est aussi de mise pour les immeubles de six logements et plus, les terrains vagues desservis et dans le secteur agricole, dont les indices de taxation s'établissent respectivement à 0,79$, 1,06$ et 0,76$. 

Ainsi, les propriétaires de maisons de valeur moyenne (343 225$) devront débourser 3237$ (avec services), soit 125$ de plus. Il s'agit d'une hausse de 4% relativement à 2016. Soulignons que 80% des demeures de Bromont sont desservies. Quant aux citoyens habitant dans les secteurs non desservis, à valeur foncière égale, ils devront payer 2824$, un accroissement de 109$. La municipalité prévoit que 42% des propriétaires d'immeubles résidentiels auront une augmentation de leur compte de taxes pouvant atteindre 100$, alors que 16,1% verront la facture diminuer.

DÉPENSES

En 2017, la Ville prévoit un accroissement d'environ 2% de son budget de fonctionnement, qui devrait totaliser près de 23,5 M$. Le service de police coûtera près de 4 M$, une augmentation de 4,34%. Le montant alloué au service des incendies sera haussé de 11,71%, pour atteindre 1,5 M$. Quant aux dépenses d'administration, elles franchiront le cap de 3 M$, en croissance de 11,05%.

Sur un budget global de 27,4 M$, 17,61% de ce montant sera destiné au remboursement de la dette, soit 4,8 M$. L'endettement net à long terme devrait atteindre 52,5 M$ au terme du prochain exercice financier.

Lire l'article complet

Source: La Voix de l'Est

Twitter

Nominations

Groupe Germain Hôtels

Groupe Germain Hôtels a le plaisir d’annoncer de réjouissantes nominations au sein de son organisation. L’entreprise canadienne en pleine croissance d’un océan à l’autre est fière de compter sur de talentueux professionnels résolus à faire rayonner plus que jamais la bannière des Hôtels Le Germain et des Hôtels Alt.

Monique Strouvens, vice-présidente des ventes et du marketing: Diplômée en tourisme, Monique se passionne pour les tendances et les nouvelles technologies qui façonnent l’industrie du voyage. Ses 30 années d’expérience dans le domaine de l’hôtellerie font d’elle une véritable leader. Elle s’est jointe à Groupe Germain Hôtels à l’hiver 2017 pour y chapeauter les activités de promotion, de vente, de distribution et de marketing afin de maximiser la croissance de l’entreprise dans le marché.

Christina Baldassare, directrice du marketing: Christina est une gestionnaire en marketing aguerrie qui possède plus de 15 ans d’expérience dans les domaines du développement et de la gestion de produits et de marques. Son expertise en développement des affaires, communication, marketing, créativité média et organisation d’événements fait d’elle une précieuse ressource pour Groupe Germain Hôtels. Christina est responsable d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie marketing de l’ensemble du Groupe afin de positionner favorablement ses bannières. Elle supervise notamment les campagnes publicitaires et la conception de divers outils promotionnels.

Marie Pier Germain, directrice des opérations: Bachelière en génie mécanique et détentrice d’une maîtrise du programme EMBA HEC-McGill, Marie Pier est un membre actif de l’entreprise familiale depuis 2006. Elle a débuté sa carrière à Calgary lors de la réalisation du complexe immobilier de l’Hôtel Le Germain en assumant des rôles clés pour la réussite du projet. Au cours des années suivantes, elle a géré les équipes d’architectes, de designers et d’ingénieurs chargées de la construction et de la rénovation des hôtels de l’entreprise, puis a pris la barre de l’Hôtel Alt Montréal en 2015 comme directrice générale. Aujourd’hui directrice des opérations, elle gère les établissements situés dans la grande région de Montréal en plus de veiller au design et à l’architecture des hôtels en construction.

Julie Brisebois, directrice générale, Hôtel Alt Montréal: Cette passionnée du service à la clientèle évolue dans l’industrie hôtelière depuis 2004. Elle a fait ses premières armes à l’Hôtel Le Germain Montréal avant de prendre la direction générale de l’Hôtel Alt Quartier DIX30, à Brossard, puis celle de l’Hôtel Alt Montréal dès l’ouverture de celui-ci en 2014. En 2016, Julie a mis le cap sur Ottawa afin de gérer l’ouverture du tout nouvel Hôtel Alt, puis en assurer avec brio la direction générale. Un an plus tard, elle reprend donc la barre de l’Hôtel Alt Montréal en succédant à Marie Pier Germain.

Jean Philip Dupré, directeur général, Hôtel Alt Ottawa: Bachelier en relations industrielles, Jean Philip s’est bâti une solide expérience en gestion des opérations et en formation dans le secteur de la vente au détail avant de se lancer en hôtellerie, où il a rapidement gravi les échelons. Il s’est joint à Groupe Germain Hôtels en 2015 en intégrant l’équipe chargée de l’ouverture de l’Hôtel Alt Winnipeg à titre de directeur de l’entretien ménager. Par la suite, il a successivement été directeur de l’hébergement à l’Hôtel Alt Winnipeg, directeur des opérations à l’ouverture du Alt Ottawa, puis délégué au développement des affaires de l’Hôtel Alt Winnipeg. Depuis avril 2017, Jean Philip est aux rênes de l’Hôtel Alt Ottawa, rôle qu’il assume avec fierté puisqu’à 27 ans, il est le plus jeune directeur général du Groupe.

Voir toutes les nominations