Bilan campagne promotionnelle estivale 2018, plus de 600 000$...

Associations, Marketing · · Commenter

La campagne de promotion printemps-été du Bas-Saint-Laurent aura été marquée par la diffusion d’une toute nouvelle publicité sur les principales chaînes de télévision du Québec et sur le Web. Plusieurs campagnes numériques ont également été déployées en continu durant la belle saison pendant que journalistes, blogueurs et influenceurs sillonnaient la région. Des campagnes d’envergure sur les produits baleine, vélo, moto, parc marin… ont aussi contribué au succès de la dernière saison touristique.  

Bref, plus de 600 000$ ont été investis dans la campagne estivale de Tourisme Bas-Saint-Laurent, tandis que Le Québec maritime consacre 1,5 M$ à la promotion des 5 régions de l’Est-du-Québec sur les marchés hors Québec et internationaux, dont l’Ontario, les États-Unis et la France.  En voici quelques résultats.

LIEUX D’ACCUEIL TOURISTIQUE

Les lieux d’accueil touristique du Bas-Saint-Laurent ont informé plus de 76 500 visiteurs venus de partout dans le monde. Il s’agit d’une baisse de 5% qui s’explique par la multiplication des canaux d’information (médias sociaux, site Internet, magazines, télévision…) et une plus grande distribution du guide touristique officiel du Bas-Saint-Laurent en dehors du réseau d’accueil régional. Afin de répondre aux questions de leurs clients, les entreprises touristiques de la région aménagent également des présentoirs de dépliants des activités à faire à proximité, ce qui diminue les déplacements vers les lieux d’accueil.

La clientèle principale de ces lieux d’accueil est composée à 73% de Québécois provenant majoritairement de Québec (11,3%), de la Montérégie (10,9 ) et de Montréal (10,5%). Le nombre de touristes français et américains est demeuré stable par rapport l’été dernier.

SITE INTERNET TOURISME BAS-SAINT-LAURENT

Le site Internet de Tourisme Bas-Saint-Laurent a connu une hausse des visites de 15% et de 3,6% pour ce qui est des pages vues. Plusieurs campagnes sur les médias sociaux mettant en vedette les produits du Bas-Saint-Laurent (vélo, moto, baleines, parc marin, couchers de soleil) ont été mises en place, générant ainsi plus de visites vers leurs sections respectives du site. Les sections « Quoi faire », « Forfaits » et « Établissements hôteliers » demeurent encore les plus populaires. Les demandes postales en ligne des différentes brochures touristiques produites par Tourisme Bas-Saint-Laurent ont aussi connu une hausse substantielle de l’ordre de 40%.

« Les sites Internet des destinations touristiques doivent être actuels et innovants. Nous misons sur ce que les gens recherchent sur notre site Internet actuel pour développer le prochain, dont les travaux sont en cours. Il devra être intuitif, facile à naviguer, flexible, performant, tout en offrant un maximum de contenus. » souligne Pierre Fraser, responsable régional du marketing à Tourisme Bas-Saint-Laurent.

En lien avec le site Internet, des infolettres incluant une vidéo promotionnelle d’une entreprise touristique (nouveauté) ont été envoyées aux 23 000 abonnés amoureux du Bas-Saint-Laurent. Le taux d’ouverture moyen de ces infolettres est de près de 30% et le taux de clics est de 12%, ce qui est excellent dans l’industrie touristique.

CONCOURS COUCHERS DE SOLEIL

Le concours Prescription d’un coucher de soleil, qui était de retour pour une troisième année, a encore connu un immense succès. Du 23 avril au 15 juillet, pas moins de 34 779 personnes ont prescrit électroniquement l’un des 6 couchers de soleil de la région à leur famille ou ami en carence de soleil! Ce qui représente 38% de plus que la dernière édition. Les photos « Spectra Nova » du phare de Pointe-au-Père (24,9%) et « Le Bleu du Nord » de Sainte-Luce (24,4%) ont été les plus prescrites parmi les 6 proposées.

En revanche, le concours Grande Chasse aux couchers de soleil a attiré moins de participants pour sa quatrième édition. C’est tout de même 2300 photos de couchers de soleil de partout au Bas-Saint-Laurent qui ont été téléchargées sur le site. Cette année, le Top 5 des endroits les plus photographiés du concours a été Rimouski (22,2%), Rivière-du-Loup (13,6%), Trois-Pistoles (10,7%), Sainte-Luce (7,9%) et Notre-Dame-du-Portage (6,8%).

« Nous avons encore une fois été choyés au niveau de la qualité des couchers de soleil cet été. Les photos reçues en sont le reflet, c’est à dire très colorées, souvent flamboyantes. Les réseaux sociaux sont d’excellentes plateformes pour véhiculer ce type de concours, et ça fonctionne. Nous travaillons fort pour que le Bas-Saint-Laurent ait un maximum de visibilité sur le Web » de mentionner Pierre Fraser, responsable régional marketing à Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Rappelons que le but de ces concours est de faire rayonner la marque Bas-Saint-Laurent – Réserve mondiale de bon temps! en inondant les réseaux sociaux de photos de la région. Les noms des gagnants de ces deux concours seront disponibles bientôt sur le site Couchers de Soleil.

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, ainsi que de susciter le développement de l’offre touristique et d’en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, c’est un secteur de l’économie essentiel : 850 entreprises, 7 800 emplois, 1,143 millions de visiteurs et plus de 345 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotions de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec.

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations