Baleines noires: le Queen Mary 2 annule son escale à Gaspé

Attraits/Activités · · Commenter

L'annulation de 13 escales de croisières internationales à Gaspé mine des années d'efforts pour allonger vers l'automne la saison touristique, témoignent des restaurateurs, des transporteurs et des attraits alors qu'ils viennent de recevoir une nouvelle brique. Le Queen Mary 2 annule sa visite à cause de la réduction de vitesse dans le golfe pour protéger les baleines noires.

Escale Gaspésie s'attend à ce que 18 navires au total décommandent leur arrêt. Gaspé et Percé perdraient un potentiel de 26 500 passagers et membres d'équipage, ce qui entraînerait des pertes de 2,5 millions $.

À la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, le directeur Olivier Nolleau se demande si l'industrie compte trop sur les croisières pour l'automne. «C'est comme une ville mono-industrielle. C'est dangereux. Il ne faut surtout pas lâcher les croisières, mais en parallèle, il faut travailler autrement sur l'automne. J'ai demandé une mission économique pour que Gaspé et Percé puissent aller voir ailleurs comment ça se passe.»

Québec, Ottawa et les municipalités ont investi près de 40 millions $ pour développer l'industrie des croisières, rappelle le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre. Cet argent a notamment servi à construire une gare intermodale, le site historique Berceau du Canada et à doter la péninsule d'un train touristique. 

Ces avancées sont compromises, estime le député. «Personne n'est contre l'objectif de protéger les baleines noires, mais [Ottawa] a agi beaucoup trop vite, avec improvisation, sans consulter le milieu et sans prévoir de mesures compensatoires.»

Lire l'article complet

Source: Le Soleil

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations