Baisse d'achalandage des casinos du Québec

Attraits/Activités · · Commenter

Selon des données obtenues en vertu de la Loi sur l’accès à l’information par La Presse, les casinos québécois sont de plus en plus désertés par les clients, ce que Loto-Québec explique par « l'explosion de la concurrence ».

Une baisse de 10,3 % de fréquentation entre 2007 et 2012, soit, en moyenne, 2 000 personnes de moins quotidiennement, a été observée au casino de Montréal. Celui du Lac-Leamy a enregistré une diminution de 14,5 %, alors qu’à Mont-Tremblant, c’est 16,3 % depuis son ouverture il y a trois ans. Le casino de Charlevoix semble moins affecté avec une baisse de sa clientèle de seulement 3,9 %.

Gérard Bibeau, président et chef de la direction de Loto-Québec, a expliqué que « partout en Amérique, sauf au Québec, le taux de fréquentation des casinos par la population locale est de 25 % en moyenne. Au Québec, ce taux a glissé depuis quelques années de 21 % à 17 % ».

De plus selon Patrick Howe, conseiller principal aux relations publiques pour les casinos du Québec, il y avait 14 casinos à moins d'une heure de route de Montréal en 1993. Maintenant, c'est plus de 80 maisons de jeux qui sont accessibles.

Les maisons de jeux illégales feraient également partie de l’équation, ayant la cote chez les joueurs, pense Loto-Québec.

La Société des casinos du Québec (SCQ) essaiera de remédier à la situation avec une nouvelle stratégie commerciale nommée « Casino du futur », basée sur l'utilisation du multimédia et a aussi octroyé un contrat en promotion et publicité de près de 14 M$ en 2012 à la firme de communication Cossette.

Source : La Nouvelle.net

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 12 août 2019

  • Sheraton Laval et Hilton Montréal/Laval - Isabelle Bertrand
  • Centre de Congrès de Lévis - Maxime Demers-Ménard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations