Avec un gouvernement libéral quelle sera la suite des choses pour l’industrie touristique?

Gouvernements, Campagne électorale · · Commenter

Campagne électorale 2014L’arrivée d’un nouveau gouvernement apporte toujours son lot de changements, d’ajustements et trop souvent de retard dans des dossiers qui ont été mis de côté le temps de la campagne électorale. Toutefois, dans le cas du PLQ c’est un retour au pouvoir après une absence de seulement dix-huit mois. Nous pouvons donc espérer qu’ils s’occuperont des vraies affaires et que cela se fera rondement.

Pour la continuité

Un gouvernement libéral devrait poursuivre la mise en œuvre du Plan de développement de l’industrie touristique (PDIT 2012-2020) et du PADAT avec le support d’Investissement Québec division Tourisme (85 M$ sur 5 ans).

Pour la logique

Le PLQ devrait réaliser la stratégie de mise en valeur du Saint-Laurent et celle du tourisme hivernal. Car bien que celles-ci aient été élaborées sous la gouverne du PQ, elles trouvent leurs fondements dans le PDIT, qui est une création du PLQ, et dans les réflexions d’acteurs de l’industrie et des fonctionnaires de Tourisme Québec.

Pour les engagements

Avant toute chose, n’oubliez pas que tous les partis, dont le PLQ, se sont engagés à contrôler les dépenses du gouvernement. Un gouvernement libéral limitera la croissance totale des dépenses à 3 % et gèlera les crédits des ministères pendant 5 ans, sauf pour la santé et l’éducation. 

En tourisme :

  • Mettre en œuvre la Stratégie maritime;
  • Continuer la promotion des croisières internationales;
  • Développer le « tourisme de destination maritime » avec les acteurs touristiques;
  • Créer un comité interministériel permanent transport/tourisme/région pour la promotion du tourisme maritime;
  • Rénover les navires et les infrastructures d’accueil (débarcadères…)
  • Mettre en place une stratégie pour les traversiers :
    • Avec un nouveau financement et un rôle étendu pour la Société des traversiers du Québec (STQ);
  • Mettre sur pied le « Bureau de l’offre touristique maritime » pour de  nouveaux partenariats afin de soutenir les possibilités d’offres touristiques maritimes et terrestres;
  • Faire la promotion des produits du terroir;
  • Faire la promotion du tourisme maritime au nord du 49e parallèle.
  • Supporter Montréal pour son 375e anniversaire et Québec dans ses priorités en matière touristique;


Pour les entreprises :

  • Nommer un ministre délégué aux PME;
  • Mettre en place un guichet unique pour les entreprises;
  • Créer le dossier unique pour l’entrepreneur afin de lui simplifier la tâche dans ses relations avec le gouvernement.
  • Faciliter le transfert intergénérationnel des entreprises. L’agriculture est souvent mentionnée comme un exemple, il me semble que cette approche devrait aussi s’appliquer au tourisme.


Gouvernance :

  • Un gouvernement libéral va continuer de miser sur la décentralisation vers les régions, tout en s’engageant pour une révision du modèle des relations et de gouvernance entre le gouvernement et les municipalités. Ce qui à terme pourrait amener des changements sur le modèle de gouvernance régionale;
  • Le PLQ va instaurer un mécanisme permanent de révision des services publics et des programmes.


Tout en programme!

C’est à suivre! Mais pour commencer qui sera la ou le nouveau ministre délégué(e) au Tourisme? À moins que le PLQ revienne avec un ministère du Tourisme et un ministre à la barre de celui-ci. Scénario qui me semble peu probable avec l’engagement de M. Couillard de limiter la taille de son conseil des ministres.

Rédigé par Louis Rome

Twitter

Nominations

Association hôtelière de la région de Québec

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) est fière d’annoncer l’embauche de Marjolaine de Sa à titre de directrice générale
 
«Marjolaine possède une longue et forte expérience dans le domaine de l’hôtellerie,» explique madame Michelle Doré, présidente de l’AHRQ. «Nous sommes convaincus que nous avons choisi la meilleure personne pour ce poste important et crucial pour notre industrie. Elle connaît les ventes, le marketing, les communications, le service à la clientèle… Tous les aspects essentiels de notre domaine. Bienvenue Marjolaine!» 
 
Madame de Sa travaille depuis plus de 17 ans dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme. Son mandat le plus récent fut celui de superviser les aspects marketing et communicationnels des nouvelles installations du Village Vacances Valcartier. Elle possède aussi une solide capacité à s’exprimer publiquement pour représenter les intérêts des membres et de tous les joueurs du domaine hôtelier. 
 
«Ce poste est un nouveau défi que j’accepte avec humilité et un grand désir de satisfaire,» explique madame Marjolaine de Sa. «L’industrie hôtelière de Québec est un moteur économique crucial de la capitale et j’entends m’assurer qu’elle occupe la place qui lui revient, avec l’aide du conseil 
d’administration et des membres.» 
 
L’arrivée de madame de Sa fait suite au départ de Natasha Desbiens. Nous lui souhaitons bon succès dans ses nouveaux défis professionnels. 

Source: AHRQ 


À propos de l’AHRQ 

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) regroupe 115 établissements hôteliers et 50 membres affiliés situés sur le territoire de la région de Québec et de la Rive-Sud. Les membres de l’Association hôtelière de Québec offrent plus de 12000 chambres et emploient 6000 personnes dans leurs différents établissements. L’AHRQ a été fondée en 1965 et représente 95 % des hôtels de Québec. 

Voir toutes les nominations