4 aspects importants du virage numérique...

Techno · · Commenter

Au cours des dernières semaines et mois, j’ai eu le privilège de donner plusieurs formations auprès de petites et moyennes entreprises à travers la province, que ce soit via le programme offert par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) ou directement via des demandes de chambres de commerce, CLD et MRC. L’intention est louable : on souhaite outiller les participants avec les connaissances de base pour une présence numérique dynamique, tant au niveau du site web que des médias sociaux.

Prendre le virage numérique n’est plus un souhait, ni même un choix, et la vaste majorité des entreprises a pris conscience du besoin d’avoir un site web performant, idéalement avec un volet e-commerce efficace. Là où ça se corse, c’est quand il est question de la promotion et des ventes qu’on espère générer dans cet univers où les attentes demeurent encore souvent exagérées.

Permettez donc que je déboulonne quatre mirages, ou zones d’ombres, qui viennent inévitablement avec un virage efficace dans le monde numérique pour votre entreprise.

ÇA PREND DU CONTENU

Le web est rempli de sites personnels ou corporatifs, blogues, forums en ligne, médias sociaux et de multiples plateformes où l’on discute d’à peu près tous les sujets possibles. Le contenu y est donc en abondance. Comment faire pour que l’on trouve votre entreprise, vos produits ou vos services dans ce contexte?

On n’a pas le choix, on se doit d’avoir du contenu, autant sur les plateformes propriétaires, payantes que partagées. Et non seulement on voudra du contenu de qualité (textes, vidéos, images), ce contenu devra être bien référencé afin d’être plus facilement trouvable sur le web par les engins de recherche.

Non, vous n’avez pas besoin de publier à tous les jours sur un blogue, ni d’avoir un compte actif sur tous les médias sociaux. Les choix tactiques vont varier en fonction de votre industrie, d’où se trouvent vos clientèles cibles et surtout, de votre capacité à produire des contenus selon la stratégie adoptée. Néanmoins, et comme on peut le voir dans le visuel ci-dessus, on voit qu’il existe une multitude de manières de partager des contenus numériques, de la création à la curation en passant par le marketing d’influence.

Cliquez ici pour lire la suite

Source: Frédéric Gonzalo

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations