Quand une crise devient une opportunité, par Martin Lessard

· · Commenter

Quand la pandémie a frappé en mars dernier, le tourisme a été la première victime. Dans un tel contexte, on peut penser que l’innovation devient le moindre des soucis des entreprises. Au contraire. Voici deux cas où l’innovation des «alumnis» du MT Lab a bien servi les acteurs de l’industrie pour la relance.

Application MySmartJourney

Service sans contact

Pour les Salons Feuille d'érable d’Air Canada, où se regroupent les voyageurs VIP, les mesures sanitaires risquent d'affecter la qualité du service. Fini les buffets, bonjour la distanciation sociale. Pas pratique quand on souhaite offrir un accueil hors pair.

Soucieux d’être opérationnel pour le retour des premiers vols, Air Canada avait besoin d’une solution de service à la table qui se déploie rapidement dans ses Salons pour :

  • Éviter les rassemblements et donc de respecter les distances de sécurité;
  • Offrir un service automatisé sans contact respectant les consignes d’hygiène;
  • Et rassurer le personnel qui doit travailler dans un contexte sanitaire sécuritaire;

Le transporteur aérien s’est tourné vers la solution de MySmartJourney, une startup incubée de 2017 à 2018 au MT Lab. L’avantage d’une petite entreprise réside dans son agilité à s’adapter rapidement aux besoins du client. Et l’avantage d’être passé par le MT Lab, c’est d’avoir un client et un fournisseur qui se sont côtoyés souvent et ont appris à se connaître.

C’est donc naturellement qu’Isabelle Lopez, la fondatrice de MySmartJourney, a été appelée en juillet dernier par Air Canada qui cherchait une solution pouvant être installée en quelques semaines seulement. La confiance et la démonstration de sa solution avaient été faites en amont de la crise. D’où l’importance de toujours s'intéresser à ce qui se fait en terme d’innovation, pour être prêt le moment venu.

La jeune startup a développé pour Air Canada un module capable de diriger les demandes clients vers le bon salon selon les escales et un module de programmation des menus qui prend non seulement les commande, mais évalue si la commande se fait directement dans le salon (via l'adresse IP) ou à distance. Composé d’un mélange judicieux de codes QR, de puce NFC et d’infonuagique, c’est une solution qui peut être déployée dans n’importe quel contexte où le client souhaite diffuser et gérer des contenus en ligne de façon géolocalisée.

Pour Air Canada, cette méthode de prise de la commande a réduit grandement les coûts d'opération tout en protégeant les employés d’une contamination potentielle de la part de voyageurs qui viennent de plusieurs destinations différentes. De plus, Air Canada améliore le service client en intégrant le numérique dans son éventail de services pour des clients de plus en plus branchés.

Pour MySmartJourney, c’est une occasion rêvée de déployer sa solution dans tous les aéroports canadiens et puis dans le reste du monde et ainsi de faire rayonner la créativité du Québec à l’international.

MySmartJourney.co

Visionnez une courte vidéo sur comment le Musée d'Histoire de Sherbrooke bénéficie de la leur solution

Et un webinaire sur la façon de déployer leur technologie

 

Isabelle Lopez, présidente de MySmartJourney

Le numérique au service des attraits

Avec la relance touristique Québec, la plateforme Milo de l’entrepreneur Mathieu Cloutier (alumni du MT Lab 2017-18) devient intéressante: un outil numérique qui permet de découvrir les attraits, les activités et les bonnes adresses à proximité de chez soi ou de son lieu de villégiature, un besoin grandissant puisque que bon nombre de Québécois, privés de vacances sous d’autres cieux, se tournent massivement vers le tourisme intra-Québec.

La plateforme Milo, qui s'appelait jusqu’à tout récemment M ta région, permet maintenant, après un développement intensif durant le confinement, aux utilisateurs de créer des itinéraires de découverte et de géolocaliser les meilleures adresses triées avec soin.

Offert gratuitement sous la forme d’une application mobile (Milo) et un guide lifestyle (Milo Mag) Milo fait la promotion des meilleures expériences au Québec. 3000 adresses y sont recensées et les partenaires qui le souhaitent peuvent offrir des réductions-découvertes de 25% et plus aux abonnés.

Ces abonnés sont l’avantage concurrentiel de Milo. Il y a 30 000 abonnés actifs qui payent 70$/année pour accéder aux réductions-découvertes lors de leur première visite chez un partenaire (appelé partenaire premium). Le magazine et l’application sont aussi accessibles aux non-membres, mais ils n’ont pas droit aux promotions.

51% de ces abonnés commencent leur recherche sur Milo et non sur Google. 60% décident de rentrer dans un commerce suite à leur utilisation de Milo. Et comme Milo reste accessible même sans être abonné, c’est donc une visibilité accrue pour toutes les adresses qui s’y trouvent.

Comme ces abonnés constituent une communauté de visiteurs attirés par la qualité de la sélection, les partenaires sont très intéressés à les avoir et les connaître. Milo est en mesure d’accéder aux intentions de ses abonnés, leur parcours et les précédents achats en temps réel.

Un système intégré récompense les abonnées qui commentent et notent les partenaires en leurs offrant davantage de réductions. Ce qui rend encore plus addictif l’usage de la plateforme.

Avec cette nouvelle identité et sa nouvelle plateforme, Milo vise à devenir la référence touristique pour le Québec.

Milo application sur Google Play et Apple Store

Milo mag

Mathieu Cloutier, président de Milo

 

À lire aussi:

 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations