Les employeurs ont moins de travail à donner

Économie · · Commenter

En ce début de 2014, les professionnels de la gestion des ressources humaines ne prévoient pas plus d’embauches et anticipent un recul des heures de travail. L’état de surplace du marché de l’emploi est le principal constat de la nouvelle édition du bulletin Flash-Emploi CRHA publié par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Globalement, la petite entreprise, le secteur des services privés et la grande région de Québec sont les sous-groupes qui tirent le mieux leur épingle du jeu malgré ce contexte défavorable. À l’inverse, les moyennes et grandes entreprises, le secteur public et parapublic ainsi que les régions moins urbaines éprouvent plus de difficulté à composer avec cette situation.

IMMOBILISME DE L'EMBAUCHE ET DES HEURES TRAVAILLÉES 

En ce premier trimestre de 2014, près de deux entreprises sur trois estiment que la taille de leur personnel ne bougera pas de façon significative. Les attentes d’embauche nette se situent à +13,6 %, soit un recul de 3,9 points de pourcentage comparativement au trimestre précédent (+17,5 %). Quant aux heures travaillées, la différence nette entre la proportion de répondants anticipant une hausse et celle prévoyant une baisse était de -2,8 %, en recul marqué par rapport au dernier sondage (+15,3 %). Il s’agit du second trimestre consécutif pour lequel ces deux indicateurs sont simultanément à la baisse.

Source : Les Affaires / Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Photo : Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 18 JANVIER 2021

  • Hôtel Humaniti Montréal - Karyne Lortie
  • URGO HOTELS & RESORTS CANADA - Jean-Frédéric Fortin et Francis Gagné
  • Tourisme Côte-Nord - Paul Lavoie

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations