Le gouvernement du Québec investit plus de 516 000 $ dans un ÉCONOMUSÉE® mettant en valeur le savoir-faire innu

Investissements, Attraits/Activités, Gouvernements · · Commenter

Le gouvernement du Québec accorde plus de 516 000 $ pour soutenir l'implantation de l'ÉCONOMUSÉE® Kapishakanassinitsheshiht, qui mettra en valeur la création artisanale de mocassins en cuir perlé.

Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, en a fait l'annonce, en son nom et en celui de la ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Mme Caroline Proulx.

Photo: page Facebook d'Atikuss

De ce montant, 249 400 $ proviennent du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique, volet 2 - Appui à la Stratégie de mise en valeur du tourisme événementiel, et 75 000 $ de l'Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) 2020-2022 du ministère du Tourisme, dont l'enveloppe de la Côte-Nord est administrée par Tourisme Côte-Nord. De plus, une somme de 150 000 $ est issue du volet Femme entrepreneuse du Fonds d'initiatives autochtones III du Secrétariat aux affaires autochtones. Finalement, la Société du Plan Nord accorde un montant de 42 393 $ par l'entremise du Fonds d'initiatives nordiques.

CITATIONS :

« Les visiteurs ne veulent plus seulement découvrir un endroit; ils veulent vivre une expérience. L'implantation de l'ÉCONOMUSÉE® Kapishakanassinitsheshiht permettra de faire une incursion dans le monde de l'artisanat innu, une occasion pour en apprendre davantage sur cette culture. Ce sera bénéfique pour l'ensemble de la région, qui voit ainsi son offre touristique bonifiée par un attrait unique en son genre. Ce type de projets me rendent optimiste envers une relance forte et durable du tourisme au Québec. » - Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

« Le tourisme autochtone est une voie d'avenir pour nos communautés en raison des retombées et des occasions de rapprochement qu'il génère. Ce projet contribuera à faire connaître la créativité et le savoir-faire innus aux visiteurs et aux habitants de la région. Je tiens à féliciter Mme Josée Shushei Leblanc, présidente-directrice générale d'Envirolik, qui mène cette initiative bénéfique pour l'ensemble de la communauté. Je suis fier que notre gouvernement encourage l'entrepreneuriat autochtone. Nous continuerons d'être présents pour soutenir des projets aussi porteurs. » - Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Je suis très heureux que ce projet, qui stimule la création d'emplois, l'augmentation du nombre de visiteurs et l'accroissement des recettes touristiques, puisse bénéficier d'un soutien de notre gouvernement dans le cadre du Plan d'action nordique 2020-2023. Ce plan veille à renforcer l'essor économique du territoire nordique québécois en misant sur l'entrepreneuriat, la diversification économique et les retombées locales des grands projets. Le tourisme est un secteur d'activité clé pour le développement économique du nord du Québec, et ce projet y contribuera certainement. » - Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« La culture et le tourisme autochtones sont des produits distinctifs de la Côte-Nord. C'est une grande fierté pour nous de participer à l'essor de ces attraits. Nous espérons qu'ils prendront de plus en plus de place dans l'industrie touristique au cours des prochaines années. » - Paul Lavoie, directeur général de Tourisme Côte-Nord

« Je suis très heureuse que le concept ÉCONOMUSÉE®, visant à préserver et à perpétuer les savoir-faire traditionnels, puisse être implanté pour la toute première fois au Québec dans une entreprise autochtone. Ce projet contribuera non seulement à la croissance de celle-ci, mais également à la transmission des savoir-faire des artisans et artisanes autochtones auprès des générations suivantes et des visiteurs. Je suis convaincue qu'il inspirera d'autres entreprises et organisations autochtones à concilier la préservation des savoir-faire et le développement économique, touristique et culturel. » - Émilie Gaudreault, présidente du conseil d'administration de la Société du réseau ÉCONOMUSÉE®

« Mon équipe et moi sommes très fiers de participer à l'annonce de l'ÉCONOMUSÉE® Kapishakanassinitsheshiht chez Atikuss. C'est l'aboutissement d'un rêve, celui de faire rayonner la culture autochtone partout dans le monde. C'est également une occasion de se réconcilier avec l'histoire des peuples des Premières Nations grâce à une expérience artisanale inoubliable qui appelle à découvrir d'autres aspects du patrimoine autochtone. » - Josée Shushei Leblanc, fondatrice et présidente-directrice générale d'Atikuss

FAITS SAILLANTS :

  • Le projet consiste:
    • à instaurer un ÉCONOMUSÉE® sur l'art des mocassins, en agrandissant et en aménageant le bâtiment de la boutique actuelle;
    • à élaborer du contenu d'interprétation sur l'histoire des mocassins et les techniques utilisées pour leur fabrication;
    • à aménager un espace pour les visiteurs afin de réaliser des activités de fabrication, de manipulation des produits de l'entreprise et d'animation;
    • à ajouter des composantes expérientielles à la visite guidée et autonome (vidéo, contenu interactif, musique, etc.).
  • Il est mené par Envirolik (Atikuss), une entreprise autochtone qui offre des services d'hébergement et qui exploite un commerce d'objets d'art et d'artisanat à Uashat. Envirolik appartient à Josée Shushei Leblanc, une femme d'affaires innue dont le désir est de promouvoir la culture autochtone en offrant un salaire équitable aux artisanes. Afin de poursuivre cette mission, le projet d'implantation de l'ÉCONOMUSÉE® Kapishakanassinitsheshiht chez Atikuss vise d'abord à mettre en valeur le travail des femmes autochtones dans la fabrication artisanale des mocassins.
  • L'ajout de composantes d'interprétation contribue à mettre en valeur le savoir-faire et les traditions des Premières Nations. Les visiteurs pourront mesurer l'importance de la production et des savoir-faire artisanaux, des symboles, des matières premières et du perlage, tout en découvrant d'autres produits régionaux. Finalement, ce projet constituera un lieu de mise en valeur de l'histoire autochtone et de la communauté innue dans la région.
  • Les EPRT ont pour but de concerter les actions du ministère du Tourisme, des associations touristiques régionales et d'autres partenaires pour permettre la réalisation de projets de développement de l'offre touristique. Ils visent à répartir les investissements de l'industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires. 
  • La Stratégie de mise en valeur du tourisme événementiel vise le développement d'éléments à forte portée touristique qui contribuent à faire du Québec une destination touristique de calibre international. 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 25 OCTOBRE 2021

  • Association hôtellerie Québec (AHQ) - Véronyque Tremblay
  • Marriott Québec Centre-Ville - Marie-Pier Laliberté
  • Restaurant de l'ITHQ - Carl Jobin, Éric Champagne et Marie-Pier Burelle
  • Fairmont Le Château Frontenac - Hugo Coudurier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations