La LNH en lock-out

Attraits/Activités · · Commenter

Les commerçants de Montréal sont inquiets des répercussions qu'entraînerait ce débrayage. Commerçants, restaurateurs et hôteliers pourraient perdre jusqu'à 20 000 $ par partie de hockey annulée, soit de 10 à 30% de leur chiffre d'affaires.

Les restaurateurs situés près du Centre Bell pourraient perdre jusqu'à 500 000 $ pour toute la saison. Il va falloir user d'imagination pour passer à travers de cette crise. À l'Hôtel Crystal, situé en face du Centre Bell, on s'affaire à préparer des événements pour remplacer les soirs de match et garder en vie la fièvre du hockey.

«Ce qu'on va essayer de faire en fait, c'est des soirées thématiques. On va repasser des matchs qui ont marqué l'imaginaire. Que ce soit Montréal-Boston [ou] en général, pour garder ça vivant», a raconté Alexandra Negru, gérante au service à la clientèle.

Selon un économiste de la Banque de Montréal, en 2005, le lock-out a engendré des pertes de revenus de 1,8 milliard $ au Canada. [lire la suite]

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 11 OCTOBRE 2021

  • CQRHT - Gabriel Vaillancourt
  • Croisières AML - Alexandre Bastien
  • Urgo Hôtels Canada - Lukas Vallé-Valletta
  • Urgo Hôtels Canada - Stéphanie Baillargeon
Voir toutes les nominations